Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Carnets de voyage en Suède

De
278 pages


Carl von Linné n'est âgé que de 25 ans lorsqu'il se prépare, à la demande de l'Académie des sciences d'Upsal, à partir pour une série de missions scientifiques qui le mèneront en Laponie, Dalécarlie, Gorland, Ôland, Vâstergôtland puis en Scanie.

Alliant avec bonheur la rigueur de l'homme de science et la curiosité de l'humaniste, il brosse un tableau quasi anthropologique de ces contrées isolées. La faune, la flore et les moeurs elles-mêmes n'échappent ni à la sagacité de son regard ni à son sens de l'humour. Cet ouvrage, à mi-chemin entre l'essai botanique, le carnet de voyage et le portrait sépia, est un prélude à son legs scientifique. Le botaniste célèbre qu'il est en passe de devenir se laisse aisément deviner ici.

Cette édition est la publication la plus complète des textes de Linné traduits en français.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

CARNETS DE VOYAGE ENSUÈDE
Carl von Linné
CARNETS DE VOYAGE EN SUÈDE Textes établis, traduits du suédois et annotés par Vincent Fournier
suivi de UNSUÉDOIS À LA CONQUÊTE DU MONDE par Jean-François Battail
MICHEL DEMAULE
Conception graphique LES3T STUDIO et Eleonora Marangoni
© ÉDITIONSMICHEL DEMAULE, 2008 41,RUE DERICHELIEU– 75001 PARIS. micheldemaule.com
Nous tenons à remercier vivement l’Académie suédoise des Belles-Lettres, de l’Histoire et des Antiquités, ainsi que le Comité français du Fonds Descartes pour leur soutien à cette édition.
SOMMAIRE
LINNÉ EN SESCARNETS DE VOYAGE
CARL VONLINNÉ: CARNETS DE VOYAGE ENSUÈDE
I. CARNETS DELAPONIELAPPLÄNDSKARESA(1732) Lapponia lykselensis Västerbotten Jokkmokk La Montagne. Le chemin vers la Norvège Norvège Œconomia Angermanica Éloge bucolique de la vie lapone Notes Tableau des anciennes mesures et monnaies suédoises II. CARNETS DEDALÉCARLIEDALARESA(1734) Les vallées du Dalälv de l’Est Incursion en Norvège : Röros Retour par le Dalälv de l’Ouest Notes III. CARNETS DE LÎLE D’ÖLANDÖLÄNDSKARESA(1741) Avant-propos Södermanland
9
17
19 22 42 43 45 51 56 59 60 66 67 68 94 97 110 115 116 119
Östergötland Småland Öland Gotland aller-et-retour Notes IV. CARNETS DE LÎLE DEGOTLANDGOTLÄNDSKARESA(1741) L’Eldorado Excursion à Fårö La petite île des Karlsöar Retour sur le continent : le Småland L’Östergötland Le Västmanland Dernière étape : Uppsala Notes
UNSUÉDOIS À LA CONQUÊTE DU MONDE: CARL VONLINNÉ,PARJEAN-FRANÇOISBATTAIL La Suède, d’une ère à l’autre Années d’apprentissage et premiers succès Inventorier les ressources nationales Séjour fécond en Hollande Une carrière fulgurante « Sans le système règne le chaos » La botanique revisitée… … et la nature tout entière,homo sapiensinclus La science linnéenne, sa nature et ses limites La grande chaîne de la nature Dévoiler le plan du Créateur Conquérir la terre entière : le rôle des apôtres voyageurs Les derniers linnéens Fortune du linnéisme Un héritage encore vivant
Brèves orientations bibliographiques
121 123 127 140 141 143 143 147 155 157 167 169 170 171
175 178 184 188 194 198 204 208 215 225 234 238 248 257 261 265
275
LINNÉ EN SESCARNETS DE VOYAGE
Les feuillets rassemblés en dossiers à la fin des voyages tels 1 qu’ils ont été publiés du vivant de leur auteur ou plus tard s’intitulent chacunvoyageresaen suédois, doublé par le latin iter– selon les usages de l’époque. Cela dit, le motjournal,qui coexiste en suédois avec le germaniquedagbokdepuis le e XVIIsiècle, pouvait constituer pour cette traduction un titre pertinent. S’il n’a pas été retenu, c’est que la sélection des textes a distendu la chronologie serrée du journal, et c’est le motcarnet,détaché, en partie du moins, de cette chronologie, qui s’est imposé. Dans leur version originale, ces carnets regroupent des notes jetées quotidiennement sur le papier lors du voyage en Laponie, dictées lors des autres voyages à unsecretarius, un des compagnons de route commis expressément à cette tâche. Nécessairement hétérogènes, tant elles enregistrent de détails, mais toutes datées sans la moindre rupture, elles se présentent, tantôt comme des fragments bruts de tout apprêt, réduits parfois à quelques mots, tantôt comme des descrip-tions ou de commentaires inspirés et, de temps à autre, de longues nomenclatures, botaniques, géologiques ou autres.
9
Le parti adopté pour la sélection a été de conserver les épi-sodes les plus marquants des voyages, les commentaires les plus significatifs – tout ce qui contribue en somme à éclairer la personnalité du voyageur et la découverte de la nature et des hommes.
*
Ces récits de voyage sont ceux des années de jeunesse et de maturité de Linné : celui de Laponie (effectué en 1732), de Dalécarlie (de 1734), et ceux, consécutifs, des îles d’Öland et Gotland (de 1741). L’auteur a vingt-cinq ans au premier voyage, trente-quatre ans lors des deux derniers. Il explorera plus tard le quart sud-ouest de la Suède, le Västergötland en 1746 et la Scanie en 1749, mais il avouera en 1750 qu’après le voyage de 1746 « (ses) forces et (sa) santé ont commencé à décliner ». Même si cette perception de l’âge (quarante-deux ans en 1749) doit s’apprécier à l’aune de la longévité moyenne de l’époque, elle a été certainement le sentiment d’un basculement. Les vingt-huit années restantes de la longue vie de l’auteur ne seront pourtant pas moins fécondes que cel-les qui les ont précédées. mais les grands piliers de son œuvre, leSystema naturæ(1735), lesFundamenta botanica(1736),à quoi on peut ajouter laFlora svecicapubliée la même année que les carnets d’Öland et Gotland de 1745 sont désormais en place, et les diverses œuvres postérieures, y compris les deux récits de voyages de 1746-1749, seront celles d’un homme mûr, plus grave que le voyageur des années 1732-1741.
10
*
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin