Célébration d'un mariage improbable et illimité

De
Publié par

Quelque part dans le monde un festin se prépare, des noces sont célébrées : la corporation des bouchers marie ses enfants. Pour honorer les deux tribus qui se lient, sont présentes les autres tribus de la confrérie/sororerie. On parle, on boit, on chante, on jure, on évoque le destin. Autour des convives, le temps, s'exprimant par le vrombissement des mouches, le bourdonnement des abeilles, le bruit des feuilles et les trilles têtus des merlettes, les asperge de questions fondamentales. Fiancée et fiancé sont absents de la fête.
Ce texte est paru en 2002.
Publié le : jeudi 7 mars 2002
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782707331304
Nombre de pages : 94
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Célébration d’un mariage improbable et illimité
OUVRAGES D’EUGÈNE SAVITZKAYA
MENTIR,roman, 1977 UN JEUNE HOMME TROP GROS,roman, 1978 LA TRAVERSÉE DE L’AFRIQUE,roman, 1979 LA DISPARITION DE MAMAN,roman, 1982 LES MORTS SENTENT BON,roman, 1984 BUFO BUFO BUFO,poèmes, 1986 SANG DE CHIEN,roman, 1989 LA FOLIE ORIGINELLE,théâtre, 1991 o MARIN MON CŒ UR,roman, 1992(“double”, n 67) EN VIE,roman, 1995 COCHON FARCI,poèmes, 1996 CÉLÉBRATION D’UN MARIAGE IMPROBABLE ET ILLIMITÉ,2002 o EXQUISE LOUISE,roman, 200375)(“double”, n FOU TROP POLI,roman, 2005 FRAUDEUR,roman, 2015 À LA CYPRINE,poèmes, 2015
Chez d’autres éditeurs LES LIEUX DE LA DOULEUR, LPJ,1972 LE CŒ UR DE SCHISTE, At. de l’Agneau,1974 RUE OBSCURE,poèmes,avec Jacques Izoard, Atelier de l’Agneau,1975 MONGOLIE, PLAINE SALE,poèmes,Seghers,1976 LES COULEURS DE BOUCHERIE,poèmes,Christian Bourgois,1980 QUATORZE CATACLYSMES,avec des dessins d’Alain Le Bras,Le Temps qu’il fait,1985 CAPOLICAN, UN SECRET DE FABRICATION,récit,Arcane 17,1987 L’ÉTÉ : PAPILLONS, ORTIE, CITRONS ET MOUCHES, La Cécilia,1991 PORTRAIT DE FAMILLE,Tropismes, 1992 JÉRÔME BOSCH,Musées secrets,Flohic Éditions,1994 LES RÈGLES DE SOLITUDE,avec une version en allemand de Gisela Febel,Édi-tions Solitude,1997 SAPERLOTTE! Jérôme Bosch, Flohic,1997 FOU CIVIL, Flohic Éditions,1999 AUX PRISES AVEC LA VIE, Éditions Le Fram,2002 TECHNIQUE TECTONIQUE,en compagnie de Nicolas Kozakis, Yellow now,2003 CÉNOTAPHE, Atelier de l’Agneau,2003 MAMOUZE, Atelier de l’Agneau,2005 NOUBA, Yellow now,2007 LE LAIT DE L’ÂNESSE, Didier Devillez Éditeur,2008 PROPRE À RIEN,nouvelles 19771995, Didier Devillez Éditeur,2010 LETTRES À EUGÈNE, correspondance 1977-1987,avec Hervé Guibert, Galli-mard,2013
EUGÈNE SAVITZKAYA
Célébration d’un mariage improbable et illimité
LES ÉDITIONS DE MINUIT
L’ÉDITION ORIGINALE DE CET OUVRAGE A ÉTÉ TIRÉE À TRENTE EXEMPLAIRES SUR VERGÉ DES PAPETE-RIES DE VIZILLE, NUMÉROTÉS DE 1 À 30 PLUS SEPT EXEMPLAIRES HORS COMMERCE NUMÉROTÉS DE H.-C. I À H.-C. VII
rÉ M2002 by L ES DITIONS DE INUIT www.leseditionsdeminuit.fr
Les Mouches : qui es-tu ? es-tu ? es-tu avec nous ? sommes-nous avec toi ? sommes-nous ensemble ? que semblons-nous ? ferons-nous quelque chose ensemble ? que fais-tu de toi ? sommes-nous nées ensemble ? partirons-nous ensemble ? viendras-tu avec nous ? irais-je avec vous ? où irais-je avec vous ? que ferais-je avec vous ? que faisons-nous ensemble ? qui sommes-nous ensemble ? que sommes-nous ensemble ? qu’êtes-vous ensemble ? devons-nous vivre ensemble ? devez-vous mourir ensemble ? que deviendrons-nous ensemble ? comment ferons-nous ensemble ? de quoi parlons-nous ensemble ? combien êtes-vous ensemble ? êtes-vous nombreux ensemble ? êtes-vous différents ensemble ? que vous sem-
7
ble-t-il ? qui peut répondre à ses questions ? y a-t-il un lendemain ? qui peut répondre à cette question ? y a-t-il un surlendemain ? qui peut répondre à cette question ? es-tu capable de parler ? de quoi es-tu capable de parler ? avec qui parles-tu ? parles-tu ? es-tu ? qui êtes-vous ? vous êtes ? (elles ne s’arrêtent jamais de vrombir jusqu’à couvrir les voix des humains)
Un ou une des Convives : la femme se donne à l’homme, l’homme se donne à la femme, il et elle conjoignent, l’homme et la femme, la femme et l’homme, la femme apporte ses dents, l’homme apporte ses gen-cives
Une ou un autre Convive : tes lèvres fines et souples comme les branches du saule, a-t-il osé dire, et il le croyait et elle l’a cru, montrant sa bouche là où il n’y avait que nuit et nuit d’étincelles
Merlettes : qui êtes-vous ? vous êtes ? qui parle ? on parle ? parle-t-on ? où est le sel ?
8
qui veut du sel ? qu’est-ce que le sel ? voulez-vous du sel ? qui a du sel ? avez-vous du pain ? quel pain voulez-vous ? où irez-vous chercher le sel ? qu’est-ce qu’une femme ? une femme ? un homme ? qu’est-ce qu’un homme ? de quel arbre êtes-vous ? êtes-vous d’un arbre ? êtes-vous un arbre ? êtes-vous un arbre en fleurs ? êtes-vous d’un arbre en fleurs ? de quelle fleur êtes-vous ? quelle fleur aimes-tu ? quelles fleurs manges-tu ? (et, en sourdine, les Mouches : une pincée de romarin ? une pincée de sel ? la nuit est belle ? connaissez-vous votre mère ? qui la connaît ? qui connaît l’odeur de son haleine ?) Elles continuent à vrombir pendant que s’élèvent d’autres voix.
Convive : aux dents de la femme qui ont croqué la laitue et les fèves(pause)aux gen-cives de l’homme irritées par les châtaignes (pause)à leurs dentitions qui s’imbriquent peigne dans peigne, à leurs membres asymé-triques, le pouce rejoint le pouce, l’index
9
loge entre l’index et le majeur(pause)dans l’encoche
Autre Convive : à la main de la femme qui a effeuillé le romarin
L’un ou l’autre des Convives : tu es fort comme le taureau et tu excelles en exclama-tion, a-t-elle osé proférer en posant sa paume à la pointe de sa corne, et elle le croyait, et il l’a crue, avançant par défi vers les ténèbres
Convives arrivant en criant depuis une dis-tance de cent pas : à la main de l’homme qui a soupesé le crottin et les tresses d’une mère gardée secrète dans un bois de bouleaux (pause)à la main de la femme qui a soupesé la natte d’une mère en fumée et qui a tenu le pouce d’un père tenu secret dans une boîte en forme de losange au fond d’un trou en forme d’entonnoir
Convives de parenté plus lointaine et qui assistent à la noce installés sur le toit de la maison (chœur d’enfants et de vieillards) :
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Aléoutiennes

de Manuscrit

Deux contes

de JoelMoreu

suivant