Chana Tova, Barbara

De
Publié par

Chana tova : bonne année, en hébreu. C’est le vœu qu’il est d’usage de se souhaiter à l’occasion de Roch Hachana, le nouvel an juif, point de départ de cette histoire.
D’un Roch Hachana au suivant, une année s’écoule. Pareille à toutes les autres dans le cycle immuable du calendrier des fêtes juives. Et semblable à aucune autre dans la vie des Mandel, la famille de Barbara, qui s’est éloignée des siens et n’assiste plus aux fêtes rituelles du clan pour des raisons mystérieuses. Récit de leur année mouvementée, ce roman explore aussi la multiplicité des temps qui habitent nos existences. Temps d’hier et d’aujourd’hui, temps sacré et temps profane, temps du rire et temps des larmes, les temps se télescopent en chacun des personnages de cette histoire, pour le meilleur et parfois pour le pire.Nous les suivons dans l’aventure de leur quotidien, tandis que les textes sacrés, qui s’invitent dans la structure même du roman, nous accompagnent au rythme des fêtes juives et de leur rituel.Comme dans la tragédie grecque, la voix des dieux s’impose. Mais là où la tragédie condamne les êtres à une destinée déjà écrite, cette anti-tragédie drôle et émouvante révèle la part de liberté, infime mais précieuse, qui est à notre portée.
Chana tova, Barbara !
Publié le : mercredi 7 janvier 2009
Lecture(s) : 61
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709631549
Nombre de pages : 220
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chana tova : bonne année, en hébreu. C’est le vœu qu’il est d’usage de se souhaiter à l’occasion de Roch Hachana, le nouvel an juif, point de départ de cette histoire.
D’un Roch Hachana au suivant, une année s’écoule. Pareille à toutes les autres dans le cycle immuable du calendrier des fêtes juives. Et semblable à aucune autre dans la vie des Mandel, la famille de Barbara, qui s’est éloignée des siens et n’assiste plus aux fêtes rituelles du clan pour des raisons mystérieuses. Récit de leur année mouvementée, ce roman explore aussi la multiplicité des temps qui habitent nos existences. Temps d’hier et d’aujourd’hui, temps sacré et temps profane, temps du rire et temps des larmes, les temps se télescopent en chacun des personnages de cette histoire, pour le meilleur et parfois pour le pire.Nous les suivons dans l’aventure de leur quotidien, tandis que les textes sacrés, qui s’invitent dans la structure même du roman, nous accompagnent au rythme des fêtes juives et de leur rituel.Comme dans la tragédie grecque, la voix des dieux s’impose. Mais là où la tragédie condamne les êtres à une destinée déjà écrite, cette anti-tragédie drôle et émouvante révèle la part de liberté, infime mais précieuse, qui est à notre portée.

Chana tova, Barbara !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant