Clip-Clap... Action!

De
Publié par

Mystère, magie, inspiration, inattendu... et si c'était votre quotidien? Parce ce que nous oublions souvent de voir au-delà... Et si, maintenant, vous décidiez de regarder votre vie, vous, les autres... autrement!!!

Publié le : jeudi 16 janvier 2014
Lecture(s) : 30
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342018172
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342018172
Nombre de pages : 90
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Romina Raffin
CLIP-CLAP… ACTION !
 
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0119234.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
À table ! Elles étaient là, réunies à table, toutes plus belles les unes que les autres. Pourtant, du coin de lil, elles se scrutaient, sobservaient, se toisaient. Quelle est celle qui récoltera les plus belles faveurs ? Installées côte à côte, elles laissaient aux autres la liberté de les admirer. Pour loccasion, elles brillaient. Pas une tache ne dénaturait leur éclat naturel. Alignées, elles létaient, dignes, elles resteraient. À tout mo-ment elles savaient quelles se livraient tout entière. Il sagissait des mêmes codes puisquelles provenaient du même milieu. Elles méprisaient souvent les « autres » mais ce soir, elles ne pipaient mot. Elles nétaient pas en mesure de dia-loguer, leur fonction étant limitée ! Être belles, être en place et se taire ! Préparées depuis des semaines, elles furent même astiquées quelques heures avant linstant « T ». Lors de ces repas organi-sés, mieux valait être prêtes. Les hôtes arrivèrent enfin. Atmosphère glaciale ! Pas un regard tourné vers elles. Plaintes, jérémiades, évacua-tions de pressions constantes et instables, la soirée navait pas de fond. Ce nétait que le début, patience
7
CLIP-CLAP... ACTION !
Ensuite les corps se détendirent à mesure que les verres se remplirent. Alors, quelques regards sur elles se déposèrent en-fin, quelques-uns les frôlaient, même, du bout des doigts. Il y en avait pour tous les goûts : de la grande et fine assurée, à la petite ronde discrète. Toutes avaient leur personnalité et savaient dans quelle cour jouer. Question de pratique ! Au début du repas, les grandes furent choisies. Elles avaient le corps creux retenant la chaleur, portant en elles une finesse maîtrisant nimporte quelle poigne. Du bout des lèvres, des paroles leur étaient parfois susurrées. Malgré linstant intense, il ne fallut pas plus de quelques mi-nutes pour être rassemblées en tas et débarrassées de leur vue. Elles avaient eu leffronterie de croire quen ayant si bien commencé, elles auraient pu garder leur place. Quelle claque ! Les minutes sécoulaient aussi rapidement que le vin. Les rires gras prirent le dessus sur lirrépressible flegme ver-bal. Ce fut alors lheure de convoitise des petites harmonieuses. Elles transportaient un goût sucré, pimentant les débats hou-leux de cette fin de soirée. En effet, elles avaient le don de détendre latmosphère et pouvaient aisément arracher un léger rictus, même aux plus coriaces. Elles savaient y faire, sans nul doute. Quelques-uns les tripotaient quand dautres fondaient à leur contact. Cest certain, celles-là avaient un pouvoir Pratiquement victorieuses, elles furent soudain évincées par de petites de caractère. Légères mais stables, elles parvinrent, sans simposer, à atti-rer lattention. Elles étaient réclamées par lassemblée. Un
8
CLIP-CLAP... ACTION !
simple mouvement de leur part suffisait à dégager des effluves suaves mêlés à une touche damertume. Elles savaient clore un repas. En cela, elles étaient spécialis-tes. Peu leur résistaient mais les regards posés sur elles témoignaient dun certain respect. Cest avec elles que la soirée sachevait. Peu à peu les hôtes sen allèrent, satisfaits, faussement joyeux mais repus. Cependant, les dernières connaîtront le même sort que les précédentes.Rassemblées, débarrassées au bac ! Finalement, quelles soient à soupe, à dessert ou à café, en argent ou en plastique, toutes les cuillères subissent le même sort. Tout dépend des goûts et des saveurs, les odeurs réveillent lÂme Alors, la prochaine fois, regardez-les, écoutez-les, touchez-les, admirez-les. Elles sont sous votre nez Puissiez-vous les respecter Non comme de simples cuillères Mais comme des transporteuses de gourmandises nourriciè-res. Ensuite seulement, faites votre choix
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant