Corbeau et Novembre

De
Publié par

Un employé de bureau aux tendances obsessives compulsives commet une erreur professionnelle dans un moment d’égarement, et toute son existence déraille. Cette fois, ce ne sont ni les habitudes de Charles-Alexandre, ni son «protocole», système qu’il a pourtant créé afin de ne jamais être pris en défaut, qui lui permettront de s’en sortir. Prisonnier des néons de son bureau et du temps qui avance, il cherche à éviter l’inévitable: le blâme, jusqu’à élaborer un plan de sauvetage aux antipodes de l’extrême prudence qui le caractérise habituellement. Et pendant qu’il tourne en rond sur la moquette industrielle grise, sa mémoire l’assaille et le ramène à l’été 1984, dans son village natal ‒ c’est une époque où les temps changent, où les règles se complexifient, où l’insouciance juvénile s’évanouit. Puis, au point culminant de l’été, tout bascule: une disparition survient. Ces vacances dramatiques pousseront l’enfant qu’était alors Charles-Alexandre à construire, pierre par pierre, la forteresse mentale qui est justement en train de se fissurer aujourd’hui, sous nos yeux.
Publié le : jeudi 17 octobre 2013
Lecture(s) : 49
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782892618136
Nombre de pages : 400
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Stéphane Achille
Corbeau et Novembre
roman
Romanichels
Extrait de la publication
Corbeau et Novembre
Extrait de la publication
du même auteur
Balade en train assis sur les genoux du dictateur, Montréal, VLB éditeur, 2007.
Extrait de la publication
Stéphane Achille
Corbeau et Novembre
roman
éditeur
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Achille, Stéphane, 1974-Corbeau et Novembre (Romanichels) ISBN 978-2-89261-811-2 I. Titre. II. Collection : Romanichels. PS8601.C46C67 2013 C843’.6 C2013-941560-2 PS9601.C46C67 2013
Les Éditions XYZ bénéficient du soutien financier des institutions suivantes pour leurs activités d’édition : – Conseil des arts du Canada ; – Gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) ; – Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) ; – Gouvernement du Québec par l’entremise du programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres.
Édition : Marie-Pierre Barathon Conception typographique et montage : Édiscript enr. Graphisme de la couverture : René St-Amand Illustration de la couverture : Vira Mylyan-Monastyrska, Shutterstock.com Photographie de l’auteur : Martine Doyon
Copyright © 2013, Les Éditions XYZ inc.
ISBN version imprimée : 978-2-89261-811-2 ISBN version numérique (PDF) : 978-2-89261-812-9 ISBN version numérique (ePub) : 978-2-89261-813-6
e Dépôt légal : 4 trimestre 2013 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
Diffusion/distribution au Canada : Distribution HMH 1815, avenue De Lorimier Montréal (Québec) H2K 3W6 www.distributionhmh.com
Diffusion/distribution en Europe : Librairie du Québec/DNM 30, rue Gay-Lussac 75005 Paris, FRANCE www.librairieduquebec.fr
www.editionsxyz.com
Extrait de la publication
Extrait de la publication
À Jac
Extrait de la publication
Partie I
Mercredi
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Chapitre 1
Mes collègues ne s’attendaient pas à me voir au tra-vail aujourd’hui. Je marche dans les allées et ma tête dépasse des para-vents. Tous me regardent : mais qu’est-ce que Dulong fait ici ? Il n’y a qu’Aline qui se risque à me demander pour-quoi je suis de retour si tôt. Aline surveille moins que les autres ce qu’elle dit : elle n’a jamais appris ce qui se fait et ne se fait pas dans un bureau. Les autres lui jettent des regards désapprobateurs, qui semblent dire « des ques-tions comme ça, ça ne se pose pas », mais ils sont quand même bien curieux de connaître la réponse. — Il ne restait plus rien à faire. Suzanne avait déjà tout réglé. Nous sommes mercredi. Suzanne est morte avant-hier et on l’enterre après-demain. Tous devaient s’imaginer que j’aurais un millier de choses à régler, mais non : Suzanne avait tout organisé. Elle est morte lundi, on l’a trouvée mardi, on m’a appelé pour me l’apprendre, je suis parti du travail en catastrophe, et presque immédiatement, on n’a plus eu besoin de moi. J’ai pu rentrer à la maison, déjà libéré. Ça m’a bien soulagé. Ma vie au quotidien a peu changé. Déjà, en cette deuxièmejournéedecequelesgensdelamaison
11 Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Miracle

de l-olivier

Royauté

de le-quartanier

Généralités singulières

de les-editions-heliotrope

Bordel-Station

de les-editions-xyz

États de la présence

de les-editions-xyz

L'archipel de Caïn

de les-editions-xyz

suivant