//img.uscri.be/pth/7372cab4a17982da565908d49087a478d5b8101a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Délit de fuite

De
101 pages
L'histoire qui est contée dans ce roman refléte le manque de civisme de la part de certains conducteurs sur les routes. Les délits commis ainsi que les fuites pour ne pas répondre de leurs agissements devant la loi qui devrait les punir sévèrement. C'est l'histoire d'un homme qui a renversé quelqu'un sans s'en rendre compte sur un axe routier peu fréquenté. Un autre conducteur fut incarcéré à sa place en voulant aider la victime. Après une enquête approfondie, il fut reconnu innocent et libéré. Le vrai coupable sera-t-il ou ne sera-t-il pas arrêté ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi



2 Titre
Délit de fuite

3
Titre
Mohamed Boudia
Délit de fuite

Roman
5Éditions Le Manuscrit

























© Éditions Le Manuscrit, 2007
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-00418-2 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304004182 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-00419-9 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304004199 (livre numérique)
6
.

8 Délit de fuite






Miliana est une ville séculaire, accolée sur le
flan du Mont Zaccar, glorieux bastion de la
révolution algérienne et témoin de plusieurs
révoltes ancestrales. On y parvenait par la ville
d’El Khemis, en empruntant une route sinueuse
serpentant sur le versant sud du mont Zaccar,
en passant par les sources à mi-chemin entre la
ville d’El Khemis et la ville de Miliana. Pas plus
de vingt minutes en voiture séparent les deux
petites villes. On entre dans la ville par le côté
Est et on tombe directement sur les mines du
Zaccar surplombant la cité des palmiers. En
avançant vers l’ouest et en suivant la route qui
mène vers Korkah, un hameau à la sortie Ouest
de Miliana, à l’entrée duquel les autorités d’alors
ont construit un collège d’enseignement
technique avec plusieurs filières de formation
pour décharger celui d’El Khemis et répondre
aux attentes des populations rurales des
environs. Il était doté d’un internat de deux cent
places avec un réfectoire de même capacité.
A l’entrée de la ville, on distingue le
Commissariat central et un peu plus loin, la
piscine municipale qui était beaucoup
9 Délit de fuite
fréquentée par les jeunes de la ville, car la mer
se trouve à plusieurs dizaines de kilomètres. Les
loisirs pour les jeunes n’étaient pas légion. A
part le cercle de l’équipe locale le Sporting Club
de Miliana, et un ou deux cafés maures dont
l’un était spécialisé dans les jeux d’échecs. Il
était généralement fréquenté par les vieux
retraités et on y servait seulement du thé, pas
autre chose. Certains enseignants qui étaient des
échéphiles mordus se rencontraient parfois
dans ce dernier.
Mohamed et Kader, respectivement
professeur et inspecteur de police, avaient
étudié ensemble et habitaient le même quartier
à la Bocca Sahnoun, dans la ville d’Orléansville.
Ils se donnaient rendez-vous dans ce café pour
jouer aux échecs et boire un thé maison des
plus succulents. Ils passaient ainsi des heures à
jouer sans se lasser.
Kader habitait dans la cité des palmiers dans
le bloc A et son ami Mohamed habitait dans la
même cité mais trois blocs plus loin. Ils se
racontaient leurs histoires à chaque fois qu’ils se
rencontraient. Ils plaisantaient beaucoup et
aimaient la compagnie. Ils étaient vraiment
sociables. Tout le monde les connaissait et les
respectait. Ils étaient d’une conduite exemplaire
et étaient aimés de tous pour leur sens moral et
leur respect envers les autres.

10