//img.uscri.be/pth/da638ea42ffd5fb2065bdf9cde60c2fd3df17040
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Des soucis et des hommes

De
91 pages
Douze nouvelles,comme autant d'histoires d'hommes et de femmes qui se cherchent, se perdent pour mieux se retrouver et se débattent, entre une joie de vivre manifeste et la conscience aigüe de l'existence de la maladie et de la mort. Ces nouvelles d'Alexandre Eyries sont profondément ancrées dans la vie, dans les surprises qu'elle réserve à chaque instant, dans ses beautés qui prennent parfois des détours insoupçonnables. Tour à tour tendres ou violents, cyniques ou bien désabusés, les personnages de ces nouvelles luttent pour conquérir l'amour,la dignité ou bien encore le respect d'eux - mêmes.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Des soucis
et des hommes Alexandre Eyries
Des soucis
et des hommes

Nouvelles




Éditions Le Manuscrit
Paris



© Éditions Le Manuscrit -www.manuscrit.com-
2009
© Couverture : droits réservés
ISBN : 978-2-304-03112-6 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304031126 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-03113-3 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304031133 (livre numérique) Alexandre Eyries
PRÉFACE

Ce recueil multiplie les tranches de vie et
propose des instantanés qui se décomposent en
autant de fragments d’expériences singulières
ou collectives, comme les multiples éclats d’un
seul et même miroir brisé. Ces différents éclats
diffractent une lumière mouvante, primesau-
tière, tantôt chaude et caressante, tantôt froide
et sombre.
Ces douze nouvelles d’Alexandre Eyriès os-
cillent entre tendresse et inquiétude, entre allé-
gresse et appréhension. Leurs personnages sont
tous des patients de la vie, ils attendent tous
qu’elle leur fasse signe. Simple individu goûtant
la magie des réunions familiales après la dissipa-
tion de funestes nuages ou pêcheurs en harmo-
nie avec la nature ; tueur à gages ou sportifs
face à leur plus grand défi ; fils prenant cons-
cience de l’amour qu’il a pour son père ;
hommes face à la désagrégation d’un idéal
amoureux ; observateur espiègle des monoma-
nies maternelles, accidenté de la vie confronté
7 Des soucis et des hommes
aux faux-semblants de l’univers des adultes ou
bien encore chercheur rendant hommage à un
intellectuel connu et admiré. Tous ont en com-
mun d’être rudoyés par le monde et par
l’existence, mais ils leurs rendent coup pour
coup. C’est ce qui les rend humains, infiniment
humains.
8 Alexandre Eyries
9