@Désiradeblanche

De
Publié par

« @Désiradeblanche »... Quelle femme se cache sous ce pseudo mystérieux ? Sidérade poursuit la trilogie de « l’aventurière du net ». L’héroïne, toujours à la recherche de l’amour sur le web, multiplie les tentatives. Entre Bordeaux, Paris et Rome, ce deuxième opus, plus intimiste, accumule rebondissements et courses-poursuites dans la vie d’une jeune femme qui n’a plus peur de rien. Multiplier les rencontres ou trouver l’âme soeur ? L’heure du choix est arrivée. L’auteur continue d’explorer, avec finesse, la psychologie des femmes amoureuses et les ressorts du désir. Déjà coach émotionnel à Bordeaux, elle vient aujourd’hui de créer son activité d'écrivain public.
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 123
Tags :
EAN13 : 9782304028720
Nombre de pages : 188
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
@Désiradeblanche
3
Titre Sidérade
@Désiradeblanche L'aventurière du net, Tome 2
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2009 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-02868-3 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304028683 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-02869-0 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304028690 (livre numérique)
6
8
JiM7, le fil d’Ariane
JIM7,LE FIL D’ARIANE
Desiradebleue joua tout l’été sur internet, et contrairement à la fable, ne se trouva pas« fort dépourvue quand la bise fut venue». D’aventures virtuelles en aventures réelles quelque part entre Bordeaux, Paris et Monaco, mais toutes trouvées sur le site de Newcom, en fin de comptes : c’est elle qu’elle a rencontrée. Certes, elle aurait pu égarer sa sensibilité, son intégrité, son espoir, son rêve, son cœur, peut-être son âme, dans cette quête du plaisir et l’affirmation de son pouvoir de séduction, elle aurait pu encore maltraiter son ego, se noyer dans ce tourbillon de corps de mâles plus batail-leurs les uns que les autres, dans toutes ces de-mandes en mariage, ces cristallisations de fan-tasmes masculins et perdre la tête à tournoyer ainsi, virevoltant de peaux en peaux… Mais non. Mue par un de ces réflexes vitaux qui la dé-passent parfois, elle a serré très fort dans sa main le fil d’Ariane pour retrouver la sortie du
9
@Désiradeblanche
labyrinthe : JiM7 est resté à ses côtés. La voilà donc aujourd’hui plus belle que jamais, libre et entière, plus claire, plus lumineuse encore, char-gée d’énergie et de confiance : la voilà blan-che… toute blanche, la voilà devenue « Désira-deblanche ». Désiradeblanche est grande d’avoir tant dé-couvert sur elle-même et sur les autres. Le be-soin de donner, de distribuer ses acquis s’est fait impérieux. Comme pour justifier tout le chemin parcouru et qu’il doive absolument servir à au-trui. Elle a soif de partage, la voilà généreuse. Allant au-delà des corps, au-delà des identi-tés, elle fouille les histoires, écoute, lève les voi-les cachés de l’humain, consciente qu’on n’en finit jamais d’apprendre. Bien évidemment, dans cette optique, Dési-radeblanche a modifié sa fiche sur le site de rencontres Newcom sur lequel elle avait fait ses premières armes. Dans la rubrique «situation fa-miliale» elle a coché la case «en couple», dans celle de la ville elle a précisé : «Peu importe… je ne rencontre plus, je ne suis là que pour dialoguer». C’est clair, c’est net : « Je suis là » dans le sens « je ne suisquelà », mais je sais pourquoi j’y suis. Supprimés ses portraits, plus rien laissé d’identifiable. Seule subsiste la photo de sa main
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.