Détails et dédales

De
«La télé, la radio, les journaux, ils exultent sous le conseil. On nous parle partout de vie pratique. Ça ne me repose pas d'entendre parler de vie pratique, ça m'ennuie. Au coton. Et comme je l'ai déjà dit, les gens trouvent peut-être ça inutile les analyses, la philosophie, les discussions intellectuelles, mais, pour ma part, faire venir trois spécialistes pour parler pendant vingt minutes de bûches écologiques, c'est quand même assez élevé dans l'échelle de l'inutilité.
On nous dira qu'il y a un public pour ça. Certes, certes. Il y a un public pour tout. Mais il y a aussi un public qui ne veut pas de ça. Alors il fait quoi ?»
«Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.»
Ces paroles de Nicolas Boileau pourraient facilement s'appliquer à la démarche de Catherine Voyer-Léger lorsqu'elle écrit ses chroniques. D'abord publiés sur le blogue de l'auteure, les textes réunis dans cet ouvrage couvrent des sujets aussi divers que la critique culturelle, le féminisme, la place des arts dans notre société, l'écriture, le rapport au corps et la littérature. À la fois précise et nuancée, la plume de Catherine Voyer-Léger creuse des pistes de réflexion qui nous sortent de notre confort et de notre indifférence.
Après des études supérieures en science politique, Catherine Voyer-Léger consacre sa carrière à sa passion, les arts et la culture. Elle travaille actuellement comme directrice du Regroupement des éditeurs canadiens-français. En plus de fréquenter frénétiquement les lieux culturels d'Ottawa et de Montréal, elle est connue comme blogueuse prolifique et tweeteuse hyperactive. Détails et dédales est son premier livre.
Le livre est préfacé par Marie-France Bazzo.
Publié le : mardi 12 février 2013
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896647453
Nombre de pages : 340
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Catherine Voyer-Léger
Détails etdédales
Préface de Marie-France Bazzo
Extrait de la publication
Détails et dédales
Extrait de la publication
Catherine Voyer-Léger
Détails et dédales
h a m a c ca r n e t s
Extrait de la publication
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi h a m a c ca r n e t s que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Chargé de projet : Éric Simard Révision: Fleur Neesham Correction d’épreuves : MarieMichèle Rheault Illustration de la couverture: Sophie Imbeault (www.septentrion.qc.ca/sophieimbeault/) Mise en pages et maquette de la couverture: PierreLouis Cauchon
Si vous désirez être tenu au courant des publication de HAMAC vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à info@hamac.qc.ca, par télécopieur au 418 5274978 ou consulter notre catalogue sur Internet: www.hamac.qc.ca
© Les éditions du Septentrion 1300, av. Maguire Québec (Québec) G1T 1Z3 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 ISBN papier : 9782894487228 ISBN PDF: 9782896647446 ISBN EPUB: 9782896647453
Diffusion au Canada: Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau SaintLaurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe: Distribution du Nouveau Monde 30, rue GayLussac 75005 Paris, France
Extrait de la publication
À mon père qui m’a appris le sens critique (terrasse rue SaintDenis) et qui n’a jamais cessé de croire à celle en moi qui écrit
Extrait de la publication
Préface
Je connais Caterine Voyer-Léger d’abord par sa frénétiqueprésencesurTwitter. Le portrait qui se dessine de ses dizaines de micro-messages quotidiens est celui d’une bête étrange, d’une fille étonnante. Groupie avouée de critiques, mais qui les prend très régulièrement de aut. Ardente défenderesse de la culture de la marge. Harponneuse de clicés et d’évidences. Questionneuse redoutable qui s’invite dans une conversation pour inflécir cette dernière vers la quête de sens, et ce, même à trois eures du matin… Une drôle de pas drôle qui s’avoue sans umour. Une andicapée de la tendance. Une tête dure un peu bêceuse. Un mur de certitudes qui pourtant vacille souvent. Toujours « sur la go » entre Ottawa et Montréal ou quelqu’autre ville où le festif se fait aller. Une qui pique, qui picosse. Une irsute. Une pas confortable. Puis il y a son blogue. Lequel est le trop-plein de l’autre ; le blogue ou Twitter ? À moins que les deux ne soient le déver-soir de sa vie ? Toujours est-il qu’elle blogue compul-sivement. Du social, du culturel ou du personnel, de l’intime, du très intime même. Comme si sa vie s’in-carnait par le fait de l’écrire.
9 Extrait de la publication
Car cette fille a une passion pour l’écriture. Celle des autres, qu’elle observe, questionne, décortique, jalouse parfois. La sienne, bien sûr. Elle écrit, se regarde écrivant, se demande si l’écriture est la vie. Et sur Twitter, la voyant écrire et se livrer autant, on lui demande si elle a une vie en deors du virtuel… Or justement, elle, Madame réseaux sociaux, a coisi le bon vieux livre comme preuve d’existence, peut-être. C’est une naissance, un premier livre ! C’est du réel, ça se voit, ça se ume, se touce, un livre. Ça vous force à vous montrer, à vous exposer, à vous confronter au regard des autres. Et des tèmes confrontants, elle n’en manque pas. Elle réflécit à la réflexion, cerce sa place dans la galaxie des intellos, se mesure à Denise Bombardier, vire à l’envers quelques idées reçues sur le snobisme, la subversion, sur Anne-Marie Losique. Elle plonge aussi dans le monde moite et mouvant du questionnement sur le corps, sur l’apparence, la beauté, la laideur. Avec son front de bœuf et ses gros sabots, elle piétine les plates-bandes de l’impudeur, exibe son angoisse, son envie, ses névroses. Elle explore les fêlures et les douleurs du monde. Le procédé CVL est double. Elle part souvent d’un fait trivial, une réplique entendue dans une émission de télé, l’article d’un de ses journalistes coucous, en profite pour
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant