DIA-DIA. Tome 1

De
Publié par

DIA-DIA. Tome 1 : La Grande Syrie / L'Eurarabie


Des tirs nucléaires israéliens sur les principales villes du Maghreb et du Moyen-Orient provoquent l'exode de trois cents millions d'Arabes vers l'Europe…

Et ce au moment où : « Nos frères arabes, nos cousins chinois, en ont assez de notre commisération, de nos regards supérieurs lancés sur eux, du haut de nos carcasses de voitures, dans nos cimetières d'autos ou du haut de nos tas d'ordures, rançon de notre superflu. Ils en ont assez de nous voir avec dégoût essuyer sur nos baskets les taches de sang causées par les armes que nous leur vendons, et les souillures du mazout que nous leur volons. »

Et où de surcroît : « Tandis que nous attendons l'édition de ce livre, les troupes américaines caracolent en Irak et partout dans le Golfe, et Sharon bloque l'Autorité palestinienne en ses bureaux de Ramallah. Comment ne pas craindre que l'on n'enchaîne sur le scénario de ce livre ? »
...

« On nous dit issus d'un peuple représenté par le seul oiseau capable de chanter les deux pieds dans la merde. Mais nous ne chantons pas, nous crions ! »


Publié le : jeudi 1 janvier 2004
Lecture(s) : 52
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 2952288607
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
AVERTISSEMENT Dia-Dia chinoise, Sui Li Za han, Farah syrienne, Xiao Yi Ban mandchoue, les deux fillettes, le jeune homme et la jeune femme, narrateurs et héros de ce roman, ne sont pas des êtres de fiction, non plus quaucun des personnages de leur entourage. Ils sont pour nous quatre enfants de plus que les hasards de lexistence ont mis sur notre chemin, et comptent pour nous autant que ceux de notre propre chair, et surtout bien plus que nous-mêmes. Nous désirons que ce livre soit pour eux un bouclier qui les mette à labri du scénario catastrophe que nous leur faisons vivre du fait de la désespérance de notre siècle et des horribles prédictions de Michel de Notre-Dame (Nostradamus) que ne contestent nullement les déchaînements apocalyptiques à craindre en ce moment.  Risque dune guerre nucléaire déclenchée par Israël pour sa survie contre le Moyen-Orient et le Maghreb.  Exode qui en découlerait, de trois cents millions dArabes vers lEurope.  Invasion de lEurope par ces réfugiés, pacifiquement dabord, puis conflictuellement par suite de fanatisme religieux.  Acheminement vers une guerre apocalyptique sans larbitrage des Chinois, voulant ramener la paix dans le monde, mais à quel prix !
5
Les marionnettes politiques dont ce livre fait mention sont 1 clairement nommées pour leur donner la chance de mettre fin à leurs méfaits en en prenant conscience, ou davoir le courage de défendre leurs idées si celles-ci peuvent apporter la paix au monde. Nos frères arabes, nos cousins chinois en ont assez de notre commisération, de nos regards supérieurs, lancés sur eux du haut de nos carcasses de voitures dans nos cimetières dautos ou du haut de nos tas dordures, rançon de notre superflu. Ils en ont assez de nous voir avec dégoût essuyer sur nos baskets les tâches de sang causées par les armes que nous leur vendons, et les souillures du mazout que nous leur volons. Un autre scénario est possible, qui naîtrait de la fraternité des rejetons des tribus dIsraël et dIsmaël venant consolider notre Occident en voie de sous-développement, tandis que la Chine poursuivrait son avance à petits pas prudents sans autres Tiananmen, dès lors que nous ne corromprions pas sa jeunesse avec nos songes creux de voitures immobiles et congélateurs que nous ne saurions pas leur remplir. Tandis que nous attendons lédition de ce livre, les troupes américaines caracolent en Irak et partout dans le Golfe, et Norsha bloque lAutorité palestinienne en ses bureaux de Ramallah. Comment ne pas craindre que lon enchaîne sur le scénario de ce livre. On nous dit issus dun peuple représenté par le seul oiseau capable de chanter les deux pieds dans la merde. Mais nous ne chantons pas, nous crions. Les auteurs
1 Parfois par lanagramme de leur nom pour souscrire aux obligations éditoriales.
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.