Elle aime ça

De
Publié par

Alain Taormina ouvre un œil. C'est pas facile. C'était chaud, hier au soir. Beaucoup de bière… Il s'étire, fait craquer sa colonne vertébrale, sent une jambe près de la sienne… ? C'est vrai, il a embarqué une pouf'… Il ne s'en rappelait plus. Deuxième œil. Elle est bien roulée… Ça y est, ça lui revient. Celle-là s'est négociée à hauteur d'une bouteille de "Camino Real ". Elle méritait bien ça, elle est bonne…
Publié le : lundi 9 septembre 2002
Lecture(s) : 170
EAN13 : 9782748116021
Nombre de pages : 139
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Elle aime ça
Juan
Elle aime ça
ROMAN
© manuscrit.com, 2001 ISBN: 2-7481-1603-8 (pour le fichier numérique) ISBN: 2-7481-1602-X (pour le livre imprimé)
PROLOGUE
3 février
Alain Taormina ouvre un il. Cest pas facile. Cétait chaud, hier au soir. Beaucoup de bièreIl sétire, fait craquer sa colonne vertébrale, sent une jambe près de la siennevrai, il a embar-? Cest qué une poufIl ne sen rappelait plus. Deuxième il. Elle est bien rouléeÇa y est, ça lui re-vient. Celle-là sest négociée à hauteur dune bou-teille de « Camino Real ». Elle méritait bien ça, elle est bonneCest facile, quand on est portier, ya toujours des gamines prêtes à nimporte quoi pour pouvoir entrer sans payer, ou pour avoir une bou-teille gratis. Dhabitude, il monnaie ses faveurs aux chiottes. Cest rare quil en ramène une chez lui. Cest sûrement parce quelle est vraiment bandante quelle a eu droit à un traitement de faveur. Elle dort toujours, il sent grimper son érection matinale. Il va lui mettre le compteFacile« Physionomiste ». Cest un bon boulot. Quand on lui demande ce quil fait dans la vie, il dit : « Physio ». Repérer quels sont ceux qui risquent de foutre le bordel en boîte et leur interdire lentrée. Cest un travail où on doit avoir la diplomatie agressive en prévention et la psycho-logie du coup de boule. En fait, il doit juste empê-cher les Arabes de rentrer. Cest ce quavait fini par
7
Elle aime ça
lui dire son patron, au terme de son entretien dem-bauche. « Physio », quaurait-il pu faire dautre ? Il ne sait rien faire dautreIl regarde la courbe har-monieuse de la sphère blanche qui dépasse un peu de la couette. Il va lui mettre le compte. Il se redresse à demi, mouille son majeur, fouille dans les lèvres jusquà ouvrir le passage. Elle gémit, garde les yeux fermés, fronce les sourcils. Elle ne semble pas ap-précier dêtre réveillée comme ça. Il sen fout. Il écarte ses jambes, se couche sur elle, la pénètre et la lime très vite. Ce quil lui faut, cest juste un sac à foutre matinal. Elle ouvre les yeux, reste silencieuse, le regarde froidement. Il sent quelle le méprise. Il sen fout. Il veut juste se vider les couilles et aller pisser ensuite. Nempêche. Le regard le perturbe. Il se cambre, attrape une jambe quil fait passer devant son visage et la retourne. Il va se terminer en levrette. Elle se laisse faire, ne proteste ni ne participe. Autant baiser une planche. Plus elles sont bonnes, plus elles sont frigides. Alain la constaté à plusieurs reprises. Les femmes, cest facile et prévisible. Ça y est, ça vient. Il va ouvrir les vannes. Et si elle prend pas la pilule ? Rien à foutre. Et si elle a le sida ? Conneries. Le sida cest pour les pédés. Mais pourquoi il pense à ça ? Ça lempêche de jouir. Bon. Il faut quil se concentre. Juste son cul. Il fait abstraction de tout le reste. Il nest pas en train de fourrer une femme, il est juste en train de bourrer un cul. Cest tout. Elle soupire, un sale soupir de lassitude. Puis elle dit : « Dépêche-toi. Il faut que jy aille. » Fait chier ! Elle avait vraiment besoin de dire ça à ce moment là ? Il y était presque. Tout est à refaire maintenant. Marre. Connasse. Il a bien envie de lui faire une tête, juste pour lui apprendre à fermer sa gueule. Allez, ça suffit les conneries. Il va virer cette pouf et boire le café tranquille. « Tire-toi. Je préfère me branler. Tu comprends ? »
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Joyeuse année toute l'année

de Presses-Electroniques-de-France

Loco By Loco

de Manuscrit

Le chêne

de Manuscrit