//img.uscri.be/pth/cc024476ad475ab18a62073d5f70a8591174bf8d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Emergency (Tome 2) - Baiser nocturne

De
384 pages
"Après une petite parenthèse vampirique, j’ai pu reprendre du service au Y4. Le jour où un vieil homme s’est fait renverser devant l’hôpital, je me suis précipitée pour lui porter secours, ce qui, jusque-là, entre dans mes prérogatives d’infirmière. Ce n’est que lorsque mon patient a commencé à se couvrir de fourrure que j’ai compris que quelque chose clochait : la victime est un loup-garou, et pas n’importe lequel ! S’il ne s’en sort pas, il n’est pas impossible que je me retrouve une fois de plus dans le pétrin…"
Voir plus Voir moins
EMERGENCY– 2
Baiser nocturne
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
EMERGENCY
1 – Morsure nocturne Nº 10392
Cassie Alexander
EMERGENCY– 2
Baiser nocturne
Traduit de l’anglais (ÉtatsUnis) par Tiphaine Scheuer
Titre original : MOONSHIFTED
Éditeur original : St. Martin’s Press All rights reserved
Erin Cashier, 2012
Pour la traduction française : Éditions J’ai lu, 2014
Je n’ai ni crainte, ni terreur. J’ai vu la mort si souvent qu’elle ne m’est ni étrange, ni effroyable. Edith CAVELL
Remerciements
La dernière version deBaiser nocturnedoit tout particu lièrement son existence à la perspicacité et à la compré hension de mon éditrice, Rose Hilliard, qui a saisi où je voulais aller et m’a aidée à y parvenir. Les treize premières versions n’auraient jamais vu le jour sans les nombreux encouragements, l’écoute et les coups de fil nocturnes de Daniel Starr. J’ai aussi eu la chance de le soumettre (et dans quel état, à l’époque !) à l’atelier du Blue Heaven 11, où Sandra McDonald et Deb Coates m’ont fourni de précieux conseils. Et ce livre n’existerait pas du tout si mon adorable agent, Michelle Brower, ne l’avait pas vendu, et si mon mari Paul avait oublié de me nourrir et de m’abreuver quand je ne quittais pas mon bureau. J’aime rais également remercier, tardivement, ma relectrice Laura Jorstad, ainsi que ceux qui me traduisent dans d’autres langues, pour leur temps et leur patience. Les conseils vétérinaires utiles m’ont été fournis par le Dr Kim Carlson, et toute erreur éventuelle est exclusive ment de mon fait. J’aimerais aussi prendre un instant pour remercier les infirmières des weekends opposés aux miens (qui souhaitent souligner, à juste titre, qu’elles ne m’ont jamais laissée tuer quiconque par accident, elles non plus), en particulier B et C. B pour le respect que m’ins pire la facilité avec laquelle elle semble exercer cette pro fession, même quand elle pratique une réanimation 9
cardiopulmonaire. C pour ses bons mots et parce qu’elle fut une fan de la première heure. Vous avez toutes deux ma gratitude éternelle, merci de m’avoir présenté ma deuxième maison. Et merci à vous, lecteurs, d’être revenus pour un deuxième tome. Merci d’avoir pris le risque avec le premier – je suis impatiente de vous présenter le troisième.