Enfin

De
Publié par

Grâce à lui, elle était heureuse. Il aurait aimé qu’elle le lui dise. C’était sans doute impossible. Il tentait donc de bannir de son cœur toute revendication égoïste d’attention ou de reconnaissance. Quand il y parvenait, son bonheur grandissait.
Ils vivent seuls et enfermés. Elle dans ce quartier dont les murs viennent au secours de sa mémoire défaillante. Lui dans le secret d’un appartement envahi de romans. Ils n’attendent rien, ils redoutent comme un danger le moindre changement. C’est par hasard qu’ils se rencontrent. L’un comme l’autre se défendent contre la tentation de se connaître puis, petit à petit, se laissent entraîner, s’abandonnent. Elle lui confie sa mémoire. Il accepte de l’habiter. Elle parle, au risque de l’oubli. Il découvre le bonheur de prendre soin d’elle, chaque jour un peu plus. Jusqu’à organiser ce voyage qu’ils feront ensemble à la recherche d’un premier souvenir – bonheur ou blessure – qui jusque-là était resté enfoui en elle.
Publié le : jeudi 6 mars 2014
Lecture(s) : 3
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072530371
Nombre de pages : 175
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
D U M Ê M E A U T E U R
J’Aï AïT BEAUCOUP D’AÉROGARES... LES DESSïNS ET LES MOTS, Édîtîos Déscartés ét Cîé, 1998. L’ARCHïPEL DE LA MÉMOïRE, Édîtîos LÈo Schéér, 2004. L’OPÉRA DE PÉKïN, é roma d’u chatîér, Édîtîos du Chêé, 2007. LA MAïSON, Édîtîos Stock, 2009. LES EAUX DORMANTES, Lés ïmpréssîos Nouvéés, 2010. LETTRE À UN JEUNE ARCHïTECTE, Édîtîos ata Morgaa, 2011. Y AVAïT-ïL DES OïSEAUX ?, Édîtîos ata Morgaa, 2011. L’HOMME QUï CHANTAïT, Lé Bousquét-a Barthé Édîtîos, 2011. ARCHï-MÉMOïRES, ENTRE L’ART ET LA SCïENCE, LA CRÉATïON, Édîtîos Odîé Jacob, 2013.
e n F I n
P A U L A N D R E U
E N  ï N
r o m a 
G A L L ï M A R D
© Éditions Gallimard, 2014.
1
— Madamé Tsch... La voîx dé ’hommé é bousé baché avaît trÈbuchÈ sur és prémîèrés cosoés ét s’Ètaît pérdué ésuîté das u babutîémét. Eé sé éva, prît so sac ét so matéau ét aa vérs uî. So om ’Ètaît pas prooçabé, éé é savaît, ét éé Ètaît a séué émmé, î ’y avaît qué troîs hommés avéc éé das a saé d’attété. — Asséyéz-vous, dÈaîtés votré maché, u péu pus haut s’î vous pat. ï dévaît êtré ma rÈvéîÈ ét saîsî dÈjà par a routîé ét ’éuî. ï prît troîs tubés, coa és Ètîquéttés, és ouvrît, éé é régardaît aîré, é bras gauché dÈjà tédu, rétéat sa maché dé sa maî droîté. L’acoo uî gaça é haut dé ’avat-bras, éé régarda é bîséau dé ’aîguîé s’é-océr das sa péau à où sé déssîaît ué îgé béué îcértaîé. ï ouvrît é tubé dé caoutchouc quî proogéaît ’aî-guîé, rémpît és troîs tubés, és posa u à u, côté à côté, sur u support vértîca, appîqua u coto péî d’acoo ét rétîra ’aîguîé. — Appuyéz avéc votré îdéx ét présséz.
9
ï guîda so doîgt ét appuya uî-mêmé au-déssous dé ’ogé rougé puîs saîsît é prémîér tubé, é érma d’u boucho vért ét é sécoua machîaémét. ï comméça é gésté dé é réposér sur so support vértîca. Céa ’arrî-vaît jamaîs, é tubé uî Èchappa. Das é mouvémét qu’î fit pour é rattrapér, sa maî baaya é support. îgÈ, î fixa u momét é sag rÈpadu sur a tabé, és tachés quî costéaîét sa bousé, puîs sé toura vérs éé. ï avaît dés yéux caîrs, sas od, ÈcarquîÈs par ’Ètoémét. — Jé vous démadé pardo. U aux mouvémét, î aut qué jé récommécé. Cétté oîs-cî, î Ètaît rÈvéîÈ. ï prît dés tubés proprés, ué aîguîé ouvéé, papa avéc attétîo é haut dé ’avat-bras, pîqua sous a péau, rémpît é prémîér tubé, é régarda é cotéu. Commé gagÈ par a cofiacé, î rémpît rapîdémét és autrés tubés, és sécoua. ï a aîssa, ’îdéx dé a maî droîté préssat u coto dÈbordat d’acoo. O uî é avaît prîs ué doubé dosé cé matî-à ! C’Ètaît trop, o ? Eé ’aîmaît pas cés prîsés dé sag rÈguîèrés. Est-cé qu’î ’aaît pas s’Èpuîsér, so sag, é pus sé réouvéér, tourér à ’éau ? Lé moîs prÈcÈ-dét, éé ’avaît démadÈ à ’autré îfirmîér. ï é ’avaît pas prîsé au sÈrîéux. ï s’é Ètaît tîrÈ par ué bagué, das é séu but qu’éé sé taîsé, îs ’aaîét pas a saî-gér à bac, c’Ètaît îtérdît. ï s’Ètaît moquÈ d’éé. Céuî-cî Ètaît partî tout dé suîté, é marmoat dé vagués mots d’éxcusé. ïmpossîbé dé uî posér a mêmé quéstîo. E sé rhabîat, éé sé mît à péurér. Eé sé éva, a porté ’Ètaît pas érmÈé, aucué porté ’Ètaît érmÈé, das a rué éé ut saîsîé par é roîd, tout so corps sé mît à trémbér.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Look

de editions-gallimard

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant