//img.uscri.be/pth/696de87ab5b1cfe7d336bc2e68561495f628c364
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Et le Sirocco emportera nos larmes

De
324 pages
Et si, après cinquante années d'absence, les personnages du Coup de Sirocco imaginés par Daniel Saint-Hamont, revenaient enfin en Algérie ? Les héros de son livre, publié et porté au cinéma en 1978, décident, dans ce nouveau roman, de redécouvrir ce pays qui n'est plus le leur. Adolescents pendant les "événements", ces hommes et ces femmes désormais âgés partent en un groupe animé et bruyant revisiter leur jeunesse à Tadjira, Mascara, Oran et tant d'autres lieux abandonnés dans la grande panique de l'été 62. Un pèlerinage donc. Mais un pèlerinage drôle et poignant, où de vieux amis algériens et français, des copains d'école ou de lycée, se retrouvent et s'embrassent, loin de toutes considérations politiques.
Chrétiens ou Juifs, les pieds-noirs errent dans les rues de leur ville fantôme, poussent la porte de leurs appartements aujourd'hui occupés par des étrangers, ramassent dans un cimetière ravagé les ossements d'un parent, rient et pleurent. Mais ils rentreront apaisés en France.
Roman de paix et de réconciliation, ce livre évite tous les clichés du genre et l'on ne peut le lire sans sourire. Ni sans basculer dans une mélancolie à la fois puissante et joyeuse.
Voir plus Voir moins
Et si, après cinquante années d'absence, les personnages du Coup de Sirocco imaginés par Daniel Saint-Hamont, revenaient enfin en Algérie ? Les héros de son livre, publié et porté au cinéma en 1978, décident, dans ce nouveau roman, de redécouvrir ce pays qui n'est plus le leur. Adolescents pendant les "événements", ces hommes et ces femmes désormais âgés partent en un groupe animé et bruyant revisiter leur jeunesse à Tadjira, Mascara, Oran et tant d'autres lieux abandonnés dans la grande panique de l'été 62. Un pèlerinage donc. Mais un pèlerinage drôle et poignant, où de vieux amis algériens et français, des copains d'école ou de lycée, se retrouvent et s'embrassent, loin de toutes considérations politiques.
Chrétiens ou Juifs, les pieds-noirs errent dans les rues de leur ville fantôme, poussent la porte de leurs appartements aujourd'hui occupés par des étrangers, ramassent dans un cimetière ravagé les ossements d'un parent, rient et pleurent. Mais ils rentreront apaisés en France.
Roman de paix et de réconciliation, ce livre évite tous les clichés du genre et l'on ne peut le lire sans sourire. Ni sans basculer dans une mélancolie à la fois puissante et joyeuse.