F

De
Publié par

Linz, avocat mal vu du régime, est enfermé arbitrairement dans la prison de Schendorff, mastodonte pénitentiaire d’un État totalitaire d’un nouveau genre, fondé sur la « séparation préventive » des asociaux, repérés puis enfermés dès leur plus jeune âge. Il ignore qu’il n’est qu’un rouage au sein d’un plan insensé mis en œuvre par F., un faux détenu travaillant en réalité pour le tout-puissant Ministère des Libertés et des privations publiques... Sous la double influence de Borges et de Kafka, ce premier roman extrêmement maitrisé, au style d’une grande élégance littéraire, concis, serré, presque clinique, se présente comme une exploration vertigineuse centrée sur le thème du faux et du factice.
Publié le : mercredi 27 août 2014
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782743628642
Nombre de pages : 111
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La prison dans laquelle est enfermé arbitrairement Linz et dont Boehm est lillusoire directeur existetelle ailleurs que dans limagination de F., faux détenu et agent infiltré du tout puissant ministère des Libertés et des Privations publiques ? Les exercices de « lecture contrainte » auxquels lAdministration soumet les prisonniers rendentils le lecteur à son insu complice dun jeu redoutable où les espaces se dédoublent et les identités se confondent ? Telles sont, parmi dautres, les questions qui affleurent à la lecture de ce récit labyrinthique qui navigue entre Borges et Kafka, et dont limaginaire tourmenté nest pas sans évoquer les troubles constructions de David Lynch. Car à travers une succession de mises en abyme savamment orchestrées, lauteur nous offre ici, dans un style dune élégance acérée, un implacable vertige textuel qui, tout en dévorant les personnages de lintérieur, dessine en filigrane la métaphore du livre comme clôture paradoxale, propice aux évasions du rêve et de la fiction.
Ancien élève de LÉcole normale supérieure, Luis Seabra est pianistecompositeur.Fest son premier roman.
Luis Seabra
F
Rivages
La certitude que tout est écrit nous annule ou fait de nous des fantômes.
Jorge Luis BORGES,Fictions,  La bibliothque de Babel 
Linz
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Voyage d'Octavio

de editions-rivages

45 tours

de editions-rivages

Mary

de editions-rivages

suivant