florilège de mes pensées fiévreuses

De
Publié par

De la jeune lycéenne convoitée par son professeur à la ribambelle de monstrueux êtres humains assoiffés de pognon, en passant par les recettes pour préserver l’amour dans son couple, ces pensées fiévreuses ne le sont pas autant que cela ! L’abominable « Roncalli » existe vraiment, le « Delaby » aussi, et ces êtres horribles sont loin d’être tendres avec leurs congénères. Sans parler de Laurie qui vient près de vous avec sa longue chevelure blonde vous narguer de sa beauté juvénile, cette rencontre sur Internet entre deux âmes esseulées qui ne cherchent qu’un peu d’amour vous laissera éventuellement aller plus loin avec vos partenaires de chat. Les premiers émois érotiques de Laure, premier corps féminin regardé avec enchantement, touché avec timidité et frénésie...
Publié le : mercredi 8 février 2006
Lecture(s) : 166
EAN13 : 9782748175448
Nombre de pages : 163
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
9
Florilège de mes pensées fiévreuses
11
Emmanuel Thiery
Florilège de mes pensées fiévreuses Nouvelles Le Manuscrit
13
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-7545-X (livre numérique) ISBN 13: 9782748175455 (livre numérique) ISBN : 2-7481-7544-1 (livre imprimé) ISBN 13: 9782748175448 (livre imprimé)
Aux femmes, la plus belle réussite de dame nature.
9
10
AVANT PROPOSJe me balade dans les rues, quand je vais au cinéma, au restaurant, quand je me promène dans un jardin public ou ailleurs, c’est toujours la même obsession. Je regarde la foule, tous ces gens qui m’entourent et je scrute inlassablement la gente féminine. Brune, blonde, petite ou grande, grosse ou maigre, je les regarde toutes. Je les toise une à une en m’attardant plus longuement sur certaines et en passant rapidement sur d’autres. Je recherche toujours le ou les détails qui mettront en valeur la femme que je regarde. S’agit-il d’une maladie, d’un défaut ou d’une perversion, je ne sais pas. Souvent je me pose la question. Suis-je comme tous les hommes? Je crois qu’il s’agit peut-être d’une pathologie. Seul un psychiatre ou un médecin pourrait m’aider à le savoir. Encore faut-il en faire la démarche. Ne sachant rien de tout cela, mon comportement reste le même. Depuis la période où j’ai commencé à regarder les femmes, c’est-à-dire vers l’âge de onze ans, je n’ai cessé cette pratique.
11
Peut-être, s’agit-il simplement de l’instinct du mâle exacerbé. Toujours est-il que je voue un culte à la beauté du corps féminin, sans limite. Pour moi, le corps de la femme est la plus belle création de Dieu. Il n’y a rien de plus beau sur terre. Rien ne peut égaler l’extrême beauté du corps féminin, pas même le plus beau paysage terrestre. Passons ce chapitre qui reste pour moi l’essentiel de la vie d’un être humain, mais qui malheureusement n’est pas sa seule occupation! Moi, le petit écrivain totalement inconnu, perdu dans les méandres de la toile du Web mondial, qui ne risque pas d’avoir un quelconque succès, je décide tout de même d’écrire quelques brèves nouvelles pour donner un peu de plaisir à celui qui prendra la peine de me lire. Pourtant, il suffit de faire une bonne publicité à la télévision, à la radio et dans les journaux, pour que l’on puisse vous vendre de la merde en boite. Une belle boite, un beau packaging, un enrobage coloré et sucré, et le tour est joué! Les médias et les publicitaires nous font avaler n’importe quoi! Et nous, pauvres petits Français de base, on avale sans réfléchir ! La littérature n’est que partiellement touchée par ce système, la télévision fait bien pire ! Elle transforme des jeunes inconnus qui n’ont rien fait de notable en stars connues et adulées, elle vous dicte votre conduite, elle vous dirige indirectement sans que vous puissiez vous en rendre compte. Elle vous fait avaler des couleuvres à longueur de journée. Star Academy, pop star, l’île de la tentation, Loft Story et autres télés réalités changent le monde. La
12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.