Guidée par le songe

De
Publié par

Ce volume rassemble tous les recueils de nouvelles de Béatrix Beck : Recensement, Vulgaires vies, Moi ou autres, Prénoms.
" Le moins qu'on puisse dire est que Béatrix Beck aura été laconique en tout. Orpheline presque au berceau, jeune fille très tôt instruite des illusions et des vérités discontinues, veuve précoce, c'est dans le pointillé qu'elle trouve sa juste mesure. Béatrix Beck est l'écrivain du perpétuel inachèvement des choses terrestres. Du pointillé au pointillisme, il n'y a qu'un pas d'école : c'est dans cet " isme " -là qu'on tentera d'enfermer l'impossible sauvageonne, dès ses premiers livres.
Béatrix est un écrivain insouciant, mais extraordinairement véloce. Elle a pris l'habitude d'écrire sur ses genoux, comme quelqu'un qui s'attendrait à décamper très vite. Sa phrase ne s'installe jamais, et il n'est pas de style moins posé que le sien. Tout passe comme un délire léger, qui vous laisse l'impression saisissante de traverser une allégorie de l'histoire humaine.
Aucun romancier peut-être, dans la période contemporaine, n'aura donné cours plus libre à sa fantaisie. Ses récits sont traversés d'étranges créatures. On y croise des gargouilles mérovingiennes qui jurent comme des charretiers, des chats qui parlent comme vous et moi, des villages qui disparaissent du Chaix sans crier gare, des nains de jardin qui ont une très haute opinion d'eux-mêmes, un illettré qui rêve de devenir éboueur, des anges en danger de pétrification, une brocanteuse qui devient écrivain.
Si elle pouvait se faire encore plus petite qu'elle n'est, la reine Béatrix se cacherait dans le bonnet de Njördhr son nain de jardin, ou dans l'oeil de son chat, ou dans n'importe quoi d'un peu féerique comme ce personnage de Moi ou autres qui rêve de se blottir dans son étui à lunettes. Histoire, quand même, au cas où le monde ferait plaisir à voir, de n'en rien manquer. " Jean-Louis Ezine.

Béatrix Beck est née en Suisse en 1914. Elle a obtenu le Prix Goncourt pour Léon Morin, prêtre, en 1952. Dernier livre publié : Confidences de gargouille (Grasset, 1998), avec Valérie Marin La Meslée.
Publié le : mercredi 7 octobre 1998
Lecture(s) : 21
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246801771
Nombre de pages : 448
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ce volume rassemble tous les recueils de nouvelles de Béatrix Beck : Recensement, Vulgaires vies, Moi ou autres, Prénoms.
" Le moins qu'on puisse dire est que Béatrix Beck aura été laconique en tout. Orpheline presque au berceau, jeune fille très tôt instruite des illusions et des vérités discontinues, veuve précoce, c'est dans le pointillé qu'elle trouve sa juste mesure. Béatrix Beck est l'écrivain du perpétuel inachèvement des choses terrestres. Du pointillé au pointillisme, il n'y a qu'un pas d'école : c'est dans cet " isme " -là qu'on tentera d'enfermer l'impossible sauvageonne, dès ses premiers livres.
Béatrix est un écrivain insouciant, mais extraordinairement véloce. Elle a pris l'habitude d'écrire sur ses genoux, comme quelqu'un qui s'attendrait à décamper très vite. Sa phrase ne s'installe jamais, et il n'est pas de style moins posé que le sien. Tout passe comme un délire léger, qui vous laisse l'impression saisissante de traverser une allégorie de l'histoire humaine.
Aucun romancier peut-être, dans la période contemporaine, n'aura donné cours plus libre à sa fantaisie. Ses récits sont traversés d'étranges créatures. On y croise des gargouilles mérovingiennes qui jurent comme des charretiers, des chats qui parlent comme vous et moi, des villages qui disparaissent du Chaix sans crier gare, des nains de jardin qui ont une très haute opinion d'eux-mêmes, un illettré qui rêve de devenir éboueur, des anges en danger de pétrification, une brocanteuse qui devient écrivain.

Si elle pouvait se faire encore plus petite qu'elle n'est, la reine Béatrix se cacherait dans le bonnet de Njördhr son nain de jardin, ou dans l'oeil de son chat, ou dans n'importe quoi d'un peu féerique comme ce personnage de Moi ou autres qui rêve de se blottir dans son étui à lunettes. Histoire, quand même, au cas où le monde ferait plaisir à voir, de n'en rien manquer. " Jean-Louis Ezine.

Béatrix Beck est née en Suisse en 1914. Elle a obtenu le Prix Goncourt pour Léon Morin, prêtre, en 1952. Dernier livre publié : Confidences de gargouille (Grasset, 1998), avec Valérie Marin La Meslée.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Bauchau sauvé des eaux

de le-nouvel-observateur

Le grand Charles

de le-nouvel-observateur