Héros d'aventures

De
Publié par

Elle fut courte et peu gaie la lune de miel d'Aimée d'Aubigny qui épousait, à quatorze ans, le 3 juillet 1588, messire Gervais de La Roche, issu d'une noble famille d'Auvergne.

Publié le : dimanche 1 janvier 1967
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246797913
Nombre de pages : 318
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
OUVRAGES DE G. LENOTRE
DE L’ACADÉMIE FRANÇAISE
A LA LIBRAIRIE GRASSET
LA PETITE HISTOIRE :
I. — Napoléon (Croquis de l’Épopée).
II. — Femmes (Amours évanouies).
III. — Paris et ses fantomes.
IV. — Versailles au temps des Rois.
V. — La Révolution par ceux qui l’ont vue.
VI. — Dossiers de
Police.
VII. — En suivant l’Empereur (Autres croquis de l’Épopée).
VIII. — Sous le bonnet rouge (Croquis révolutionnaires).
IX. — Paris qui disparait.
X. — En France jadis.
XI. — Existences d’artistes (De Molière à Victor Hugo).
XII. — Nos Français (Portraits de famille).
XIII. — De Belzébuth a Louis XVII (Affaires étranges)
XIV. — Secrets du Vieux Paris.
Georges
Cadoudal.
A LA LIBRAIRIE PERRIN
La Guillotine pendant la Révolution.
Le Vrai Chevalier de Maison-Rouge.
Le Baron de Batz.
Paris révolutionnaire.
Vieilles Maisons, Vieux Papiers. Six Séries.
Bleus, Blancs et Rouges.
La Captivité et la Mort de Marie-Antoinette.
Le
Marquis de la Rouerie et la Conjuration bretonne.
Tournebut : La Chouannerie normande au temps de l’Empire (1804-1809).
Le Drame de Varennes (Juin 1791).
L’Affaire Perlet.
Le Roi Louis XVII et l’Énigmedu Temple.
La Mirlitantouille.
Robespierre et la Mère de Dieu
Le Jardin de Picpus.
Les Massacres de Septembre (1792).
L
es Fils de Philippe-Égalité pendant la Terreur (1790-1796).
La Fille de Louis XIV (1794-1799).
Le Tribunal Révolutionnaire (1793-1795).
Les Noyades de Nantes (1793).
La Femme sans nom.
Prussiens d’hier et de toujours. Deux séries.
Gens de vieille France.
Martin le Visionnaire (1816-1834).
Babet l’empoisonneuse... ou l’empoisonnée.
L’Impénétrable
Secret du Sourd-Muet mort et vivant.
La Compagnie de Jéhu.
La Maison des Carmes.
A LA LIBRAIRIE HACHETTE
Monsieur de Charette le roi de Vendée.
La Proscription des Girondins.
A LA LIBRAIRIE MAME
Contes de Noel.
Histoires étranges qui sont arrivées.
A LA LIBRAIRIE FIRMIN-DIDOT
Les Derniers Terroristes.
Les Tuileries.
A LA LIBRAIRIE CALMANN-LÉVY
Le Chateau de Rambouillet.
La Vie a Paris pendant la Révolution.
Notes et Souvenirs de G. Lenotre
Un voyage a Paris sous Louis XVI.
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
© Éditions Grasset & Fasquelle, 2011.
9782246797913 — 1re publication
I
FEMME D’ERMITE
Elle fut courte et peu gaie la lune de miel d’Aimée d’Aubigny qui épousait, à quatorze ans, le 3 juillet 1588, messire Gervais de La Roche, issu d’une noble famille d’Auvergne. La mariée, vu son jeune âge, n’était ni jolie ni laide ; mais dès la première rencontre, Gervais, qui avait quarante ans, s’était déclaré éperdument amoureux. Il avait jusqu’alors mené joyeuse vie, faisant sa société de gens malfamés, piliers de tavernes et trousseurs de filles, et l’on s’accordait à prévoir que le destin de ce garçon indompté serait de porter sa tête sur le billot. C’est alors que Gervais, à la vue de la jeune Aimée, fut frappé de son coup de foudre ; et comme on faisait remarquer à cet impétueux quadragénaire que l’objet de ce bouleversant amour n’était encore qu’une enfant, il protesta que l’on faisait « injure à sa flamme » en mettant sa pureté en doute. Il promettait d’autre part de se conduire désormais en véritable gentilhomme si on lui accordait la main d’Aimée. On lui passa donc sa fantaisie ; le mariage, célébré à Dornes, en Bourbonnais, fut l’occasion de grandes réjouissances, et Gervais de La Roche emmena sa femme au château des Aix, dans les environs de Moulins.
*
**
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.