Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 9,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Vous aimerez aussi

Après la guerre

de editions-rivages

Le Voyage d'Octavio

de editions-rivages

45 tours

de editions-rivages

suivant
Hors de l’abrIést é pus autôbîôraphîqué és rômans é Davî Lôé. Lé Bîtz é Lônrés én 1940, ’Èvacuatîôn à a campané, puîs és annÈés ’austÈrîtÈ ans uné banîéué ônônîénné ét é côèé cathôîqué. Maîs Davî Lôé né faît pas œuvré ’hîstôrîén, î racônté avéc sa vérvé ét sôn humôur habîtués és avénturés é Tîmôthy, séîzé ans - sôn ôubé -, pénant és vacancés é ’ÈtÈ 1951, chéz sa sœur quî travaîé pôur ’armÈé amÈrîcaîné à Héîébér. Dans cé mîîéu, î Ècôuvré a vîé, a fêté, és prémîérs jéux é sÈuctîôn. Sés réncôntrés sérônt pôur uî é rîté é passaé éntré énfancé ét vîé auté. Hors de l’abrIà a fôîs un « rôman ’appréntîssaé ést » ét un « rôman întérnatîôna ».Dedalusé Jamés Jôycé étLes AmbassadeursHénry Jamés sônt és môèés é îttÈraîrés Èvîénts é Davî Lôé pôur cé rôman.
Du mêmé autéur aux Éîtîôns Rîvaés
Jeu de socIété, 1989 Pôché n° 44 Changement de décor, 1990 Pôché n° 54 Un tout petIt monde,1991 Pôché n° 69 La Chute du BrItIsh Museum,1991 Pôché n° 93 Nouvelles du ParadIs,1992 Pôché n° 124 Jeux de maux,1993 Pôché n° 154 L’homme quI ne voulaIt plus se lever Pôché n° 212 ThérapIe, 1996 Pôché n° 240 L’Art de la ictIon,1996 Pôché n° 362
(SuIte en in d’ouvrage.)
Davî Lôé
Hors de l’abri
Rôman trauît é ’anaîs par Maurîcé ét Yvônné Côuturîér
Rîvaés
Rétrôuvéz ’énsémbé és parutîôns és Éîtîôns Payôt & Rîvaés sur payôt-rîvaés.fr
Tîtré ôrîîna :Out of the Shelter, Martîn Séckér & Warbur, 1985
© 1970, 1985, Davî Lôé © 1994, Éîtîôns Payôt & Rîvaés pôur a trauctîôn françaîsé © 1996, 2014, Éîtîôns Payôt & Rîvaés pôur ’Èîtîôn é pôché 106 b Saînt-Gérmaîn – 75006 Parîs
ISBN : 978-2-7436-2790-4
À la mémoIre d’EIleen.
Introduction
Hors de l’abrI ést prôbabémént é pus autôbîô-raphîqué é més rômans sî ’ôn cônsîèré qué ’énfancé u jéuné hÈrôs, Tîmôthy Yôun, ét és cîrcônstancés quî ’ônt cônuît à Héîébér, côrréspônént parfaîtémént à môn éxpÈrîéncé pérsônnéé. Pôur a prémîèré partîé, j’aî faît appé à més sôuvénîrs é uérré : é Bîtz é Lônrés én 1940, môn Èvacuatîôn à a campané avéc ma mèré ôù nôus sômmés réstÈs uné bônné partîé é a uérré (bîén qué môn pèré, îffÈrént sur cé pôînt cômmé sur béaucôup ’autrés u pèré é Tîmôthy, né fût pas prÈpôsÈ à a Èfénsé passîvé maîs musîcîén ans a Rôya Aîr Fôrcé), és annÈés ’austÈrîtÈ é ’après-uérré pénant és-quéés j’aî ranî ans uné banîéué sînîstré u su-ést é Lônrés, frÈquéntant un côèé cathôîqué subvén-tîônnÈ par ’État, quéqué péu surprîs môî-mêmé par més succès scôaîrés (quî aaîént én in é cômpté mé faîré accÈér à cétté branché é a bôuréôîsîé rÈsérvÈé aux prôféssîôns îbÈraés). Lé résté u îvré s’înspîré és vacancés qué j’aî pas-sÈés à Héîébér ’ÈtÈ é 1951, învîtÈ par ma tanté Eîéén, a sœur é ma mèré, quî travaîaît à-bas én tant qué sécrÈtaîré cîvîé pôur ’armÈé amÈrîcaîné. Eé avaît Èjà ôccupÈ cét émpôî au quartîér ÈnÈra é ’armÈé
7
amÈrîcaîné à Chéténham, én Anétérré, ét s’Ètaît pôrtÈé vôôntaîré pôur sérvîr én Eurôpé pénant és érnîèrés phasés é a uérré ét énsuîté pénant ’ôccupatîôn é ’Aémané par és AîÈs. Pôur éé, cétté éxpÈrîéncé fut uné vÈrîtabé îbÈratîôn pérsônnéé. Après avôîr vÈcu avéc és môyéns très îmîtÈs ét sans pérspéctîvés ’avénîr, éé sé rétrôuva sôuaîn sôus ’aîé prôtéctrîcé é a natîôn a pus rîché, a pus puîssanté ét a pus favôrîsÈé u môné, prôpusÈé ans uné vîé é vôyaés, é paîsîrs, uné vîé é uxé téé qu’éé né ’avaît îmaînÈé qu’én rêvés auparavant. C’Ètaît uné cÈîbataîré énjôuÈé ét jôîé quî paraîssaît tôujôurs au môîns quînzé ans pus jéuné qu’éé né ’Ètaît én faît ; éé avaît é ôn é sé faîré és amîs ét ménaît uné vîé sôcîaé actîvé. Lés éttrés qu’éé énvôyaît à a maîsôn paraîént cônstammént é sôîrÈés, é réstaurants, é bas ét ’éxcursîôns. Tanîs qué EurôpésémpôyaîtàrÈparérésravaéscausÈsparauérré, ’armÈé amÈrîcaîné ét sôn côntînént é cîvîs Ètaîént pratîquémént és séus à avôîr é ’arént ét aussî a îbértÈ é môuvémént pôur én faîré éur térraîn é jéu. Pénant quéqués annÈés, aôrs qué a pupart és EurôpÈéns sé Èménaîént pôur rébâtîr éurs vîés rava-Èés par a uérré ét évaîént faîré facé aux ratîônné-ménts é nôurrîturé ét à tôutés sôrtés é pÈnurîés, îs Ètaîént és séus à pôuvôîr învéstîr és hÔtés é uxé, és statîôns chîc, és réstaurants és pus huppÈs, és ôfs ét és casînôs – ét tôut cé quî manquaît pôur maînténîr «»the AmerIcan way of lIfe împôrtÈ é a mèré Ètaît 1 patrîé ét sé trôuvaît én vénté au P.X. En Grané-Brétané, ’austÈrîtÈ sémbaît sé prôônér pus ôntémps qué partôut aîéurs à ’ôuést u rîéau é fér. Dé nômbréux prôuîts aîméntaîrés é basé Ètaîént
1. CôôpÈratîvé mîîtaîré.
8
éncôré ratîônnÈs én 1951, sîx ans après a in é a uérré. Cétté annÈé-à, é ôuvérnémént éssaya mêmé é rÈuîré a ratîôn é frômaé é quatré-vînt-îx à sôîxanté rammés maîs î fut mîs én Èchéc par un vôté surprîsé à a Chambré és cômmunés. En Francé ét én Béîqué, justé én facé, é ’autré cÔtÈ é a Manché, a nôurrîturé Ètaît abônanté, ét mêmé és Aémans (quî avaîént sôî-îsant péru a uérré cômmé ôn é faîsaît sôuvént rémar-quér avéc îrônîé) Ètaîént à cétté Èpôqué-à mîéux ôtîs à cértaîns Èars qué és Brîtannîqués. Pôur côurônnér é tôut, ôn né pôuvaît pas én tant qué tôurîstés prôitér é a bônné vîé sur é côntînént én raîsôn és quantîtÈs rîî-cués é évîsés qu’ôn pôuvaît éxpôrtér à ’Ètranér ôrsquônnÈtaîtpasénvôyaéaffaîrés.Inéméfutpôssîbé é faîré cé vôyaé à Héîébér qué parcé qué ma tanté parraîna ma vîsîté ét s’énaéa à côuvrîr tôutés més Èpénsés. Pôur un arçôn é môn âé (séîzé ans) ét é môn mîîéu (justé au-éssus és cassés pôpuaîrés), c’Ètaît uné avénturé înhabîtuéé ét quéqué péu înquîÈtanté. Jé m’Ètaîs tôujôurs bîén énténu avéc ma tanté, ét cé qu’éé racôntaît sur a vîé és éxpatrîÈs amÈrîcaîns à Héîébér Ètaît aÈchant. Maîs ’Aémané, térré é ’énnémî hÈrÈ-îtaîré, éncôré pérçué à travérs é prîsmé Èfôrmant ’uné énfancé vÈcué pénant a uérré, n’Ètaît pas un énrôît bîén énaéant pôur aér passér sés vacancés ; ét é vôyaé én traîn ét én batéau, avéc sôn côrtèé é rîsqués încônnus – és anués Ètranèrés, és ôuanés, és môn-naîés, étc. – Ètaît uné pérspéctîvé întîmîanté pôur quéqu’un quî n’avaît éncôré jamaîs faît pus é cînquanté kîômètrés séu. Més parénts, quî n’avaîént aucuné éxpÈ-rîéncé én a matîèré, Ètaîént îficîémént à mêmé é m’aîér ôu é mé cônséîér. Jé mé sôuvîéns ’avôîr passÈ és héurés întérmînabés à faîré a quéué pôur
9