J'ai tant rêvé de toi

De
Publié par

« Mon existence durant, je m’en souviendrai. De ce voyage vers lui. De cette guérison à coups de serpe. Et de Prague qui tout le jour n’a su émerger de ses brumes, ni le ciel se délester de sa neige.»

« La réussite de l’ouvrage tient dans le contraste entre les retours vers les brumes du passé et le récit presque clinique. On est emporté par ce livre terrible, ciselé comme une stèle, dont la savante construction endigue la charge émotive et la violence. » Claire Julliard, Le Journal du Dimanche.
« Réflexion sur le mensonge, la psychanalyse, la paternité et l’Histoire, un roman complexe, dérangeant et terriblement personnel. » Jean-Rémy Barland, Lire.
« Fiévreux, bouleversant, intense et lumineux. » Serge Rafy, Le Nouvel Observateur.
« On est déchiqueté par la violence éruptive qui hante chaque ligne de ce livre crépusculaire… Jamais les rêves des frères Poivre d’Arvor n’ont eu autant de prise sur l’âme de leurs lecteurs. » Albert Sebag, Le Point.
« Chacun y lira les arcanes de ses propres tourments jusqu’aux retrouvailles finales, celles d’un être réconcilié avec lui-même. » Clara Dupont-Monod, Marianne
« Une intrigue aussi poétique que romanesque, délicatement brodée par deux frères qui jouent à l’unisson de leur sensibilité à fleur de peau. » Gala.« Un roman très abouti, qui mêle subtilement histoire et réflexion sur le mensonge et l’imposture littéraire. Poignant. » Isabelle Courty, Le Figaro Magazine.
.« Une tentative émouvante de donner à une absente la possibilité d’une seconde chance… Des pages fortes qui résonnent comme des mots d’excuse. » Mohammed Aïssaoui, Le Figaro.
« Un roman très émouvant que l’on referme le cœur serré. » Marie-Françoise Colombani, Elle.
« Un grand et beau roman sous la lumineuse protection littéraire de Desnos. Une totale réussite pour ces frères Goncourt contemporains. » Christian Signol.
Publié le : mercredi 14 janvier 2009
Lecture(s) : 37
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226197405
Nombre de pages : 270
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Mon existence durant, je m’en souviendrai. De ce voyage vers lui. De cette guérison à coups de serpe. Et de Prague qui tout le jour n’a su émerger de ses brumes, ni le ciel se délester de sa neige.»

« La réussite de l’ouvrage tient dans le contraste entre les retours vers les brumes du passé et le récit presque clinique. On est emporté par ce livre terrible, ciselé comme une stèle, dont la savante construction endigue la charge émotive et la violence. » Claire Julliard, Le Journal du Dimanche.
« Réflexion sur le mensonge, la psychanalyse, la paternité et l’Histoire, un roman complexe, dérangeant et terriblement personnel. » Jean-Rémy Barland, Lire
.
« Fiévreux, bouleversant, intense et lumineux. » Serge Rafy, Le Nouvel Observateur.
« On est déchiqueté par la violence éruptive qui hante chaque ligne de ce livre crépusculaire… Jamais les rêves des frères Poivre d’Arvor n’ont eu autant de prise sur l’âme de leurs lecteurs. » Albert Sebag, Le Point.
« Chacun y lira les arcanes de ses propres tourments jusqu’aux retrouvailles finales, celles d’un être réconcilié avec lui-même. » Clara Dupont-Monod, Marianne
« Une intrigue aussi poétique que romanesque, délicatement brodée par deux frères qui jouent à l’unisson de leur sensibilité à fleur de peau. » Gala.« Un roman très abouti, qui mêle subtilement histoire et réflexion sur le mensonge et l’imposture littéraire. Poignant. » Isabelle Courty, Le Figaro Magazine.
.« Une tentative émouvante de donner à une absente la possibilité d’une seconde chance… Des pages fortes qui résonnent comme des mots d’excuse. » Mohammed Aïssaoui, Le Figaro.
« Un roman très émouvant que l’on referme le cœur serré. » Marie-Françoise Colombani, Elle.
« Un grand et beau roman sous la lumineuse protection littéraire de Desnos. Une totale réussite pour ces frères Goncourt contemporains. » Christian Signol.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant