Ja et la fin de tout

De
Publié par

Ja, diminutif de Janine, 35 ans, divorcée, la cuisse un peu légère.
Pas convaincue par le professorat. Ja devient vendeuse de dessous féminins dans un magasin, elle y côtoie deux étranges jumeaux, richissimes gourous d'une secte qui a programmé l'extinction de la race humaine pour l'an 2000. A cet effet, les jumeaux stockent de multiples quantités de poison, des virus, bref, tout un arsenal de destruction... A la suite d'un incendie, Ja perd son emploi. N'ayant plus ni domicile ni meubles, elle se réfugie chez une amie, dont le fils Henri - dit Riquet - a quinze ans. Ce garçon deviendra l'amour de sa vie...
Un incendie, un viol, un suicide : Jacques Laurent estime pourtant que ce roman est avant tout psychologique, et qu'il traite de la condition humaine.

Jacques Laurent est né à Paris en 1919. Journaliste, romancier, critique littéraire, il a écrit, entre autres : Les corps tranquilles, Le petit canard, Les bêtises (Grasset, Prix Goncourt 1971), L'inconnu du temps qui passe (Grasset, 1994), Moments particuliers (Grasset, 1997).
Publié le : mercredi 12 avril 2000
Lecture(s) : 32
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246503491
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ja, diminutif de Janine, 35 ans, divorcée, la cuisse un peu légère.
Pas convaincue par le professorat. Ja devient vendeuse de dessous féminins dans un magasin, elle y côtoie deux étranges jumeaux, richissimes gourous d'une secte qui a programmé l'extinction de la race humaine pour l'an 2000. A cet effet, les jumeaux stockent de multiples quantités de poison, des virus, bref, tout un arsenal de destruction... A la suite d'un incendie, Ja perd son emploi. N'ayant plus ni domicile ni meubles, elle se réfugie chez une amie, dont le fils Henri - dit Riquet - a quinze ans. Ce garçon deviendra l'amour de sa vie...
Un incendie, un viol, un suicide : Jacques Laurent estime pourtant que ce roman est avant tout psychologique, et qu'il traite de la condition humaine.


Jacques Laurent est né à Paris en 1919. Journaliste, romancier, critique littéraire, il a écrit, entre autres : Les corps tranquilles, Le petit canard, Les bêtises (Grasset, Prix Goncourt 1971), L'inconnu du temps qui passe (Grasset, 1994), Moments particuliers (Grasset, 1997).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Caché

de le-cherche-midi

Le tueur

de fayard

La promesse de minuit

de editions-du-mercure-de-france