Jours ordinaires

De
Publié par

J'ai écrit ces textes au fil du temps, des heures. Un journal ? Peut-être. Mais rien n'est daté. Plutôt une liste des choses qui m'ont fait battre le coeur, comme l'écriture autrefois Sei Shônagon, cette courtisane raffinée d'une cour japonaise.
Notations express de l'air du temps, le temps des années 80 avec quelques-uns des personnages - illustres ou inconnus - qui les traversent : rencontre inattendue avec Jean-Luc Godard, message de Win Wenders griffonné depuis un bar de Tokyo, François Mitterand qui rit dans un petit salon de l'Elysée. Les petites amoureuses sont là, elles aussi, Paris et tous ces passants qui se demandent comme moi, qui se souviendra de ces détails, de ces gestes dérisoires qui habillent nos vies, de ces pensées fugaces pour un visage qui bouleverse : ces tendres stocks d'images et de sensations que l'histoire oublie, mais qui hantent nos séjours secrets. Y.S.
Publié le : jeudi 10 novembre 1988
Lecture(s) : 28
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246413196
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
J'ai écrit ces textes au fil du temps, des heures. Un journal ? Peut-être. Mais rien n'est daté. Plutôt une liste des choses qui m'ont fait battre le coeur, comme l'écriture autrefois Sei Shônagon, cette courtisane raffinée d'une cour japonaise.
Notations express de l'air du temps, le temps des années 80 avec quelques-uns des personnages - illustres ou inconnus - qui les traversent : rencontre inattendue avec Jean-Luc Godard, message de Win Wenders griffonné depuis un bar de Tokyo, François Mitterand qui rit dans un petit salon de l'Elysée. Les petites amoureuses sont là, elles aussi, Paris et tous ces passants qui se demandent comme moi, qui se souviendra de ces détails, de ces gestes dérisoires qui habillent nos vies, de ces pensées fugaces pour un visage qui bouleverse : ces tendres stocks d'images et de sensations que l'histoire oublie, mais qui hantent nos séjours secrets. Y.S.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.