Kaïros

De
Publié par

Benoît Ferrand, le narrateur, est écrivain et animateur d'une émission de radio à laquelle participent des personnalités du monde culturel. Il est depuis des années l'ami de Marc Sauguet, archéologue et écrivain, lui aussi, qui croit que, pour chaque être, existe un kaïros, dieu grec qui, dans une destinée, représente l'occasion à saisir, le moment opportun. Marc Sauguet donne rendez-vous à Benoît Ferrand : il croit avoir découvert le moyen de capter des voix contenues dans des objets anciens. Il demande à Benoît de l'inviter dans son émission afin de parler de cette découverte. Ils se quittent. Benoît, ce soir-là, reçoit un personnage douteux, un psychanalyste : le docteur Fernando Diez-Schmidt. L'émission tourne mal et Benoît apprend quelque temps plus tard que cet homme est le chef d'une secte appelée : les enfants de Kaïros... Le lendemain du week-end de Pâques, Sylvia, la femme de Marc, téléphone à Benoît pour lui apprendre que Marc a été retrouvé mort. En arrivant à l'hôpital, Benoît et Sylvia découvrent que le mort n'est pas Marc mais le docteur Fernando Diez-Schmidt. Il y a eu confusion car on a retrouvé, dans la poche du docteur, une carte de crédit appartenant à Marc... Marc a donc disparu. Sylvia confie à Benoît les écrits de Marc, un journal intime et le début d'un roman. Le narrateur entreprend avec Silvia un voyage dans le Sud de la France, pour tenter de retrouver Marc et de saisir le fin mot de cette histoire...

Publié le : mercredi 3 septembre 1997
Lecture(s) : 25
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246548591
Nombre de pages : 280
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Benoît Ferrand, le narrateur, est écrivain et animateur d'une émission de radio à laquelle participent des personnalités du monde culturel. Il est depuis des années l'ami de Marc Sauguet, archéologue et écrivain, lui aussi, qui croit que, pour chaque être, existe un kaïros, dieu grec qui, dans une destinée, représente l'occasion à saisir, le moment opportun. Marc Sauguet donne rendez-vous à Benoît Ferrand : il croit avoir découvert le moyen de capter des voix contenues dans des objets anciens. Il demande à Benoît de l'inviter dans son émission afin de parler de cette découverte. Ils se quittent. Benoît, ce soir-là, reçoit un personnage douteux, un psychanalyste : le docteur Fernando Diez-Schmidt. L'émission tourne mal et Benoît apprend quelque temps plus tard que cet homme est le chef d'une secte appelée : les enfants de Kaïros
... Le lendemain du week-end de Pâques, Sylvia, la femme de Marc, téléphone à Benoît pour lui apprendre que Marc a été retrouvé mort. En arrivant à l'hôpital, Benoît et Sylvia découvrent que le mort n'est pas Marc mais le docteur Fernando Diez-Schmidt. Il y a eu confusion car on a retrouvé, dans la poche du docteur, une carte de crédit appartenant à Marc... Marc a donc disparu. Sylvia confie à Benoît les écrits de Marc, un journal intime et le début d'un roman. Le narrateur entreprend avec Silvia un voyage dans le Sud de la France, pour tenter de retrouver Marc et de saisir le fin mot de cette histoire...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Affaire Dils-Heaulme

de editions-flammarion

Et Onfray détrôna BHL

de le-nouvel-observateur