Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,45 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

KALEIDOSCOPE

De
143 pages
Onze histoires, kaléidoscope d'émotions et de sensations. On aime, on voyage, on découvre, on rêve, on souffre, on frissonne… La Louisiane, la Transylvanie, la Mongolie, Paris, Genève, le désert, l'espace, la planète Mars, ce kaléidoscope est un curieux mélange de destinations... Un chameau, des extraterrestres, des chevaux mythiques, une vieille guitare, du blues, des chiens sauvages, un coup de foudre, un pistolet, le chiffre sept, et quelques doigts, ce kaléidoscope est un sacré cocktail d'ingrédients... Sans oublier la femme, belle et myhtique... Et l'amour cruel et vital... Chronique, conte, polar, drame, fantastique, science-fiction, ce kaléidoscope est enfin un détonnant assortiment de styles…
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2 Titre
Kaléidoscope

3

Titre
Thomas Lecuyer
Kaléidoscope
Recueil d’émotions
Nouvelles
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit, 2007
www.manuscrit.com

ISBN : 2-7481-9050-5 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782748190502 (livre imprimé)
ISBN : 2-7481-9051-3 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782748190519 (livre numérique)

6






À ce petit air qui me va si bien
. .

8 Kaléidoscope
Onze histoires, kaléidoscope d’émotions et
de sensations. On aime, on voyage, on
découvre, on rêve, on souffre, on frissonne…

Un homme amoureux décrit celle qu’il aime,
allongée près de lui, tandis qu’un autre fuit ses
amours perdus dans une Louisiane rongée par
le blues et l’ouragan Katrina.

Un journaliste de cinéma part chercher le
grand frisson en Transylvanie, tandis qu’un
rédacteur de guide touristique le découvre aux
confins de la Mongolie.

Des extraterrestres jouent avec nous, dans
nos petites cages, tandis que d’autres
s’interrogent sur notre possible existence.

Un chameau sans bosse découvre la douleur
de la différence, une femme d’aujourd’hui celle
de l’indifférence.

Un homme rêveur découvre, lui, le vrai coup
de foudre, tandis qu’un autre vivra un vrai
cauchemar.

Le dernier personnage lui, ne découvre peut-
être rien, mais nous en apprendra sûrement
beaucoup sur le sens de nos vies.

9 SEPT

SEPT
erLe 1 janvier 2007, un homme se réveille, abasourdi
par la fête et la femme qui sommeille à ses côtés.
Exercice délicat d’une description amoureuse…
Tu ouvres tes yeux engourdis. Tu ne sais plus
où tu es. Tu jettes un œil furtif sur les diodes
rouges du radio-réveil. Il est sept heures du
matin.

Sept heures du matin. Et tu es en 2007. C’est
erle 1 janvier. Et tu as une sacrée gueule de bois.

2007. Quelle année en perspective ! Le sept
n’est-il pas le chiffre des chiffres ? Celui de tous
les sens révélés ou cachés, de toutes les
légendes, de toutes les croyances, de toutes les
superstitions ?

Les sept péchés capitaux, par exemple.
Avarice, colère, envie, luxure, gourmandise,
orgueil, paresse. T’es-tu déjà demandé si, durant
une de tes trente dernières années (car tu as
11 Kaléidoscope
30 ans), durant une seule de ces années, tu avais
veillé à ne pas appliquer la liste complète de ces
péchés ? As-tu passé une seule année sans tous
les commettre au moins une fois ? Durant
chacune de ces années, tu as été une fois, au
moins, avare, colérique, envieux, gourmand,
orgueilleux ou paresseux. Sans parler de ta
propension à te prélasser dans la luxure la plus
parfaite et la plus délicieuse.

Tu t’arraches une seconde à tes pensées pour
te retourner et poser des yeux bienveillants sur
les deux pieds qui ne sont pas les tiens, et qui
pointent leurs fins orteils sous le drap blanc.
Ton cœur sursaute une première fois au
souvenir de ces chevilles fines aux veines claires
et diaphanes. Tu aimes la courbe douce de leur
plante et la rude finesse de leurs talons.

Tu penses aux sept vertus. A l’image des sept
péchés capitaux, définis par les lois bibliques, il
existe sept vertus, moins connues, mais toutes
aussi symboliques, et sensées être le pendant
des sept transgressions divines. Amour,
espérance, foi, courage, justice, prudence,
sagesse. T’es-tu déjà demandé si, durant une de
tes trente dernières années, durant une seule de
ces années, tu avais veillé à développer en toi au
moins une de ces vertus ? As-tu passé une seule
année en tendant vers l’une d’elle ? Durant
12 Sept
chacune de ces années, tu as été une fois, au
moins, aimant, espérant, croyant, courageux,
juste, prudent, sage ? Oui, tu peux parler de ta
propension à te prélasser dans l’amour le plus
parfait et le plus délicieux.

Ton regard vagabonde maintenant le long
des deux mollets, fins et légers comme une
gourmandise soufflée. Ton cœur sursaute une
seconde fois au souvenir de leur toucher. Ils
sont souples et doux comme un fruit, un fruit
rare et acidulé, un de ces fruits qui viennent de
loin, un fruit des tables de fête. Tu aimes perdre
ta main dans la commissure chaude de ses
genoux.

Tu laisses ton esprit vagabonder sur les sens
cachés ou révélés du chiffre sept. Ils sont
nombreux, les sept célèbres. Les sept Sages de
la Grèce Antique (Bias, Chilon, Cléobule,
Mison, Pittacus, Solon d’Athènes, Thalès de
Milet), les sept patriarches de la Bible (Aaron,
Abraham, David, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse),
et même les sept nains de Blanche Neige
(Atchoum, Dormeur, Grincheux, Joyeux, Prof,
Simplet, Timide) ! Mythologies, religions, ou
contes de fées, les histoires et paraboles font
souvent écho à ce chiffre mystique. Les sept
jours de la semaine… Les sept collines de
Rome… Les bottes de sept lieues… Les sept
13 Kaléidoscope
arts, dont le magique septième, le cinéma… Les
sept couleurs de l’arc-en-ciel… Les sept mers
(l’Atlantique, le Pacifique, les océans Arctique et
Antarctique, l’océan Indien, la Méditerranée et
la Mer rouge) … Les sept continents (Afrique,
Amérique, Asie, Europe, Océanie, Antarctique,
Arctique) … Les sept notes de musiques…
Oui, tu n’en doutes pas, malgré les sept alcools
que tu as mélangés hier (Bière, Vin,
Champagne, Rhum, Whisky, Vodka, Martini),
2007 sera une année insensée.

Tu regardes l’heure. Il est sept heures sept.
Tu voudrais la réveiller et lui dire des choses
insensées. Tu voudrais lui parler de mille rêves
et de mille volontés. Mais tu te rappelles qu’il
faut parfois tourner sept fois sa langue dans sa
bouche avant de parler. Tu aimerais alors
dessiner le long d’un grand mur blanc, comme
ceux des petits villages écrasés sous le soleil
méditerranéen, près de Sète, les milliers de mots
et d’idées qui déferlent sur ton esprit étourdi de
savoir qu’elle existe au delà d’un rêve et qu’elle
reste de temps en temps dans ta réalité.

Mais tu ne la réveilles pas. Tu la regardes.
Privilège secret.

Tu frôles des yeux le bas de son ventre. Tu es
dans le secret de ses hanches. Là se cache le
14