L'Accessoire conjugal et autres récits

De
Publié par

Sur une Terre dans le futur, sur des planètes éloignées de la nôtre, dans des mondes où les dictatures règnent en maître, Gilles Roux nous décrit la vie des êtres qui continuent de vivre, souvent dans des milieux hostiles. Mais que ce soit pour des êtres humains, pour des êtres extra-terrestres où même pour des robots il s'agit surtout de décrire les relations entre les hommes et les femmes. Asservissement, domination, rébellion, jalousie, exercice du pouvoir, luttes des faibles contre les forts sont les thèmes principaux des récits qui vous sont proposés. Mais, même lorsqu'il s'agit de robots, l'amour entre des êtres différents n'est jamais bien loin.
Publié le : vendredi 14 juin 2013
Lecture(s) : 94
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342007923
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342007923
Nombre de pages : 118
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Du même auteur
Le Guide du mauvais manager,Éditions Majarogi, 2007
Un Poulailler sur le toit des HLM, Éditions Majarogi, 2008
Petite sur,Éditions Majarogi, 2010
De grand-père inconnu, Thebookedition, 2009
Les Aventures de Gâteau le chat et de Pitou le chien, Publibook, 2010
Le Guide du mauvais manager, édition revue et augmentée,Mon Petit Éditeur, 2012
Gilles Roux L’ACCESSOIRE CONJUGAL ET AUTRES RÉCITS  
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0118614.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2013
Je dédie cet ouvrage à tous les conjoints et à leurs conjointes.
L’accessoire conjugal
1. Garde de compagnie Jean Paulus dut se rendre à lévidence : sa compagne venait de le congédier. En cette année 2310, sur la planète Terra Nova 2, cétait à la fois une chose banale et extraordinaire. Banale, car les NA1, qui représentaient la plus grande partie de la population libre, saccouplaient selon leur bon vouloir pour une nuit, une semaine ou des années. Et elles décidaient de mettre fin à une relation à deux, tout comme elles décidaient de la débuter. Mais cétait aussi une chose extraordinaire parce que la plu-part des couples étaient constitués dune amazone et dun articompagnon2; il était donc assez rare quun homme, un être humain de sexe masculin, soit accouplé avec une NA, et il était encore plus rare quelle le renvoie. Rien ninterdisait à ces fem-mes, après avoir pris un ou plusieurs autres conjoints, de conserver un homme, un vrai dans leur sphère familiale, que ce soit par charité, par snobisme (avoir un mec à lancienne était un signe dune certaine classe), ou encore par intérêt  en effet, sur le marché des accessoires conjugaux, un homme pouvait prendre de la valeur en vieillissant, en accumulant de lexpérience, bien sûr avant que son âge limite ne soit atteint. Jean était loin davoir atteint cet âge. Aussi, pour éviter davoir à sengager dans les gardes de sécurité afin dassurer sa subsis-tance, il lui restait la solution de retourner au Grand Magasin des Accessoires afin dy être remis en vente. 1 NA pour nouvelle(s) amazone(s). 2Compagnon artificiel : une des catégories de robots.
9
L’ACCESSOIRE CONJUGAL ET AUTRES RÉCITS
Justement, à lentrée du G.M.A., il rencontra un ancien col-lègue. Celui-ci contrôlait les clientes qui entraient. Ils sétaient perdus de vue depuis que leurs conjointes les avaient voulus à leur entière disposition.  Salut, Pierre ! Alors, tu as changé de métier ?  Tu parles, Jean, cela fait un bail quon ne sest pas vus ! Ton amaz ? Elle ta largué ?  Perspicace, lami ! Muscles et esprit fin Tu dois bien faire ton boulot !  Tu sais, quand on revient ici, soit on a été largué et on es-saie de se faire remettre en vitrine (si elle ta pas trop amoché), soit comme moi, on entre dans la sécurité. Elles ont encore besoin de nous pour ça et un peu pour le reste, parfois. Tu sais, la mienne était branchée musculation, alors on courait les salles de sport ; javais gardé une bonne condition. Et pour le reste, elle avait trois articompagnons, alors je me suis économi-sé, de ce côté-là.  Je vois ça Mais bon, moi je cherche plutôt à me reca-ser. Tu naurais pas un tuyau ?  Va plutôt au deuxième niveau : en ce moment, il y a pas mal de clientes sur le retour qui vont fouiner par là.  Pas trop sur le retour, quand même ?  Vas-y. Tu sais que maintenant on a droit à trois refus, avec la loi sur la conservation des hommes  On narrête pas le progrès ! Pierre le laissa passer sans le fouiller, par solidarité mascu-line. Par contre, la cliente qui arrivait derrière lui fut soumise à une palpation complète  petite revanche de ce garde, qui de-vait souvent subir des vexations de toutes sortes Là, il était dans sa fonction de gardien de sécurité, et sil navait pas tous les droits, il avait celui de palper.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant