L'accordélo

De
Publié par

L'accordélo ? Qu'est-ce que ça veut dire? C'est l'interrogation d'Angèle, six ans, en découvrant la mort de son arrière-grand-père. Cette question et ses réponses, évolutives en fonction de son âge, la poursuivront tout au long de sa vie. Entourée par la mort plus ou moins choisie de ses proches, Angèle va s'approprier leur vie en se reflétant dans leurs tourments qu'elle confond avec les siens. Au-travers de cette vie bouleversée par des refus et des désirs incontrôlés, c'est le thème du suicide qui est abordé dans ce livre, à travers l'évolution d'une femme fragile, hypersensible, qui ne peut envisager un destin sans passion. Programmée par l'hérédité? Conditionnée par son entourage? Brûlée par l'aridité de sa vie? A vous de le juger.
Publié le : vendredi 17 juin 2011
Lecture(s) : 118
Tags :
EAN13 : 9782748184600
Nombre de pages : 383
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
L'accordélo
3
Titre Monique Moullé-Zetterström
L'accordélo
sous-titre de votre ouvrage
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-8460-2 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748184600 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-8461-0 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748184617 (livre numérique)
6
.
.
8
titre de votre ouvrage
Je n’utiliserai pas la formule consacrée pour dire que « toute ressemblance… n’est que fortuite » car ce roman est réellement inspiré de faits qui ont marqué mon entourage. Cependant, je tiens à insister sur le terme « roman » pour souligner qu’il ne s’agit pas d’une biographie de ma sœur et des proches qui sont décrits ici. Le destin de Gisèle a bouleversé notre vie et j’ai voulu essayer de la comprendre en créant le personnage d’Angèle. Si Angèle possède quelques traits de Gisèle, elle détient aussi une large part de moi-même et des souvenirs qui ont forgé ma vie. J’espère ne blesser personne à travers ce livre et, au contraire, j’espère en mettant des mots sur les non-dits arrêter le cycle morbide qui imprègne ma famille. Je remercie profondément mes sœurs, particulièrement Danièle, qui ont bien voulu ajouter leur vision à la mienne afin de rendre cohérente l’histoire de cette inadaptée au bonheur. À Gisèle, ma sœur…
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.