L'aquarium

De
Publié par

Titou a vingt ans. Alors il se suicide. Mais il se rate et plonge dans un drôle de coma. Pendant treize ans, pour essayer de le ressusciter, son père, ses frères, ses amis et même ses ennemis vont défiler à son chevet et lui raconter la vie, leur vie, ce vingtième siècle qui n'en finit pas de crever.
Son père, le Philosophe, le Grand Homme célèbre ; Maxime, l'aîné, énarque, directeur d'une boite de pub ; Gracchus, le cadet, prof de math égaré dans ses fantasmes soixante-huitards ; Thomas, le benjamin, artiste peintre revenu des mers du Sud. Sans oublier leurs compagnes, Dorine, la baba cool fragile ; Reine, la femme pressée oublieuse de ses révoltes passées ; Myriam, son médecin traitant - dont Titou le comateux se refuse à être amoureux ; Fanette, la petite putain provinciale pas si sotte que cela...
Tous lui disent " Réveille-toi, Titou, reviens au monde. " En vaut-il la peine, le monde ?

Dans ce troisième roman, Olivier Ikor reprend et corrige sa thématique de l'épopée vagabonde esquissée dans L'Archipel des illusions, et dans La Balade du loup-cervier. Il vit actuellement à Lisbonne, la plus belle ville pour écrire, dit-il. Forcément, c'est aussi un port.
Publié le : mercredi 9 février 2000
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709641319
Nombre de pages : 351
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Titou a vingt ans. Alors il se suicide. Mais il se rate et plonge dans un drôle de coma. Pendant treize ans, pour essayer de le ressusciter, son père, ses frères, ses amis et même ses ennemis vont défiler à son chevet et lui raconter la vie, leur vie, ce vingtième siècle qui n'en finit pas de crever.
Son père, le Philosophe, le Grand Homme célèbre ; Maxime, l'aîné, énarque, directeur d'une boite de pub ; Gracchus, le cadet, prof de math égaré dans ses fantasmes soixante-huitards ; Thomas, le benjamin, artiste peintre revenu des mers du Sud. Sans oublier leurs compagnes, Dorine, la baba cool fragile ; Reine, la femme pressée oublieuse de ses révoltes passées ; Myriam, son médecin traitant - dont Titou le comateux se refuse à être amoureux ; Fanette, la petite putain provinciale pas si sotte que cela...
Tous lui disent " Réveille-toi, Titou, reviens au monde. " En vaut-il la peine, le monde ?

Dans ce troisième roman, Olivier Ikor reprend et corrige sa thématique de l'épopée vagabonde esquissée dans L'Archipel des illusions, et dans La Balade du loup-cervier. Il vit actuellement à Lisbonne, la plus belle ville pour écrire, dit-il. Forcément, c'est aussi un port.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Boutique Colette

de le-nouvel-observateur

Godot fait du vélo

de le-nouvel-observateur

suivant