L'arbre à perruque

De
Publié par

Yannick et Julia, lui jeune homme, elle encore adolescente et tous deux de milieux modestes, se sont rencontrés dans le H.L.M. de Julia, où elle lui donne quelques leçons de français. Il n'oubliera jamais le mordant de cette fille qui d'emblée le méprise, comme si elle pressentait ses futures exactions et même ses crimes. Car du mercenaire en Angola à l'homme d'affaires immoral puis à l'éditeur dans le vent pourvoyeur de livres "fabriqués", elle saura très vite qu'il fut le responsable de la mort de sa jeune soeur. Dès lors, échappant à son milieu d'origine, Julia deviendra magistrat et n'aura de cesse de prouver la culpabilité de Yannick. Juge et justicière, représentante avec beaucoup d'autres de cet Arbre à perruque qui symbolise la justice toute-puissante, elle établira alors un violent réquisitoire et l'élargira aux maladies de notre société : la corruption, le pouvoir, les faux éditeurs, le vrai abrutissement par les médias, les nouveaux marchands du temple...

Publié le : mercredi 1 février 1995
Lecture(s) : 29
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246481195
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Yannick et Julia, lui jeune homme, elle encore adolescente et tous deux de milieux modestes, se sont rencontrés dans le H.L.M. de Julia, où elle lui donne quelques leçons de français. Il n'oubliera jamais le mordant de cette fille qui d'emblée le méprise, comme si elle pressentait ses futures exactions et même ses crimes. Car du mercenaire en Angola à l'homme d'affaires immoral puis à l'éditeur dans le vent pourvoyeur de livres "fabriqués", elle saura très vite qu'il fut le responsable de la mort de sa jeune soeur. Dès lors, échappant à son milieu d'origine, Julia deviendra magistrat et n'aura de cesse de prouver la culpabilité de Yannick. Juge et justicière, représentante avec beaucoup d'autres de cet Arbre à perruque
qui symbolise la justice toute-puissante, elle établira alors un violent réquisitoire et l'élargira aux maladies de notre société : la corruption, le pouvoir, les faux éditeurs, le vrai abrutissement par les médias, les nouveaux marchands du temple...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi