//img.uscri.be/pth/08c15a59b6ff723e0349eccb87a517b0dd573dc7
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

L'Arlequinade

De
271 pages
Au cours de trajets ferroviaires le ramenant à Paris, et fatigué par sa journée, Joël évoque pour son voisin qu'il a retrouvé à plusieurs reprises quelques faits qui ont marqué sa vie. Rien d'extraordinaire, du reste, mais assez pour mériter d'être relaté d'autant qu'au-delà de ces évènements, Joël livre quelques unes de ses pensées. Les étapes de ce voyage rythment donc les réflexions successives de Joël avec une interrogation lancinante à la clef : que s'est-il donc passé au cimetière où il s'était fortuitement rendu ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Titre
L'Arlequinade
3
Titre Jean Hennebé
L'Arlequinade
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00664-3 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304006643 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00665-0 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304006650 (livre numérique)
6
.
.
Toute ressemblance avec des personnages qui se reconnaîtraient serait bien entendu fortuite…
8
PRÉFACE
Tout le monde s'est un jour endormi dans un train pour passer le temps : c'est l'une des attitu-des la plus fréquente des passagers isolés. Certains lisent ou pianotent sur un ordinateur portable, d'autres encore écoutent de la musique, avalent diverses friandises ou engagent une conversation avec leurs voisins. Mais, pour quelques-uns uns, c'est le moment des réminiscences, des remises en question, des projets. Joël n'est qu'un voyageur banal que son métier amène à devoir se déplacer souvent. Mais à quoi peut-il donc penser pendant ses pérégrinations solitaires ? L'auteur s'est ainsi plu à situer Joël sur un trajet qu'il connaît bien lui-même et sur lequel il l'a ren-contré à plusieurs reprises. Il a été étonné de la diversité des propos échangés et n'a pas hésité à les agglomérer à d'autres idées plus personnelles. Le costume d'Arlequin est constitué de pièces multicolores : il représenterait, dit-on, les multi-ples facettes de l'individu. Celui qui a dit «la pensée se glace en se traduisant 1 en phrases» ne devait pas être un habitué des chemins de fer !
1. Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie.
9