L'attouchement

De
Publié par

Bruno Bontempelli est l'auteur de L'Arbre du voyageur (1992), qui connut un vrai succès en librairie, de Sang de plume (1995) et de Poisson-vinaigre (1999). Il est également compositeur de musique. Le Livre: Nous sommes à l'Alhambra de Grenade, deuxième moitié du XVème siècle, au moment où la civilisation arabe va connaître les assauts des chrétiens venus de Castille et d'Aragon. Le Sultan de Grenade, échappant à la guerre qui se prépare, s'initie à l'art de l'attouchement : rien qu'une femme caressée jusqu'à l'extase... Voici un extrait de ce roman moiré, sensuel, profond comme la surface de la peau. Le Sultan et son maître en plaisirs joignent leurs mains : « - Attouchons ensemble. Ce corps si amolli, si lâche, s'est mis à se gauchir, à former et défaire des courbes singulières. Peu à peu, ses vagues se sont emplies de nervures et d'arceaux. Des forces, qui semblaient insufflées par nos mains ont grandi et couru, allant ici et là nouer, cabrer, tendre les quartiers de chair suave... » Le contraire d'un roman historique, L'attouchement est une fable sur le plaisir et la violence, la visitation d'une société hédoniste au moment de son apogée. Bruno Bontempelli caresse les peaux dans une langue fruitée et fluide.
Publié le : mercredi 3 avril 2002
Lecture(s) : 53
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246627593
Nombre de pages : 260
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Bruno Bontempelli est l'auteur de L'Arbre du voyageur (1992), qui connut un vrai succès en librairie, de Sang de plume (1995) et de Poisson-vinaigre (1999). Il est également compositeur de musique. Le Livre: Nous sommes à l'Alhambra de Grenade, deuxième moitié du XVème siècle, au moment où la civilisation arabe va connaître les assauts des chrétiens venus de Castille et d'Aragon. Le Sultan de Grenade, échappant à la guerre qui se prépare, s'initie à l'art de l'attouchement : rien qu'une femme caressée jusqu'à l'extase... Voici un extrait de ce roman moiré, sensuel, profond comme la surface de la peau. Le Sultan et son maître en plaisirs joignent leurs mains : « - Attouchons ensemble. Ce corps si amolli, si lâche, s'est mis à se gauchir, à former et défaire des courbes singulières. Peu à peu, ses vagues se sont emplies de nervures et d'arceaux. Des forces, qui semblaient insufflées par nos mains ont grandi et couru, allant ici et là nouer, cabrer, tendre les quartiers de chair suave... » Le contraire d'un roman historique, L'attouchement est une fable sur le plaisir et la violence, la visitation d'une société hédoniste au moment de son apogée. Bruno Bontempelli caresse les peaux dans une langue fruitée et fluide.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Singularité

de le-belial

Cochinchine

de viviane-hamy