Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 7,45 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Publications similaires

Parle-toi

de Manuscrit

Mystica 3

de editions-sharon-kena

Ade

de Manuscrit

2
Titre
L'attrape-bonheur et autres nouvelles
3
Titre Benjamin Gratien
L'attrape-bonheur et autres nouvelles
Nouvelles
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2007 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00644-5 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304006445 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00645-2 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304006452 (livre numérique)
6
8
DES CHANSONS
Tu les as entendus ? demanda Philippe à Nadia qui venait juste d’arriver. Qui ? Mais tous ces petits branleurs à la voix de merde ! s’écria t-il. Nadia paraissait surprise de voir son père dans cet état. Il reprit, sa voix se remplit de larmes. Ils ne m’ont jamais demandé si ils pouvaient la prendre ma chanson, putain… Je ne leur aurais jamais donné de toute façon ! Ils massacrent tout ce qu’ils touchent. Merde ! Nadia s’approcha du canapé où son père s’était installé et lui dit. Franchement papa, ne te mets pas dans des états pareils pour si peu… Personne ne regarde ces émissions débiles de toute façon ! Personne ! la coupa t-il sèchement. Tu te fous de moi ? ! Puis se reprenant. Excuse-moi, enfin…
9
L’attrape-bonheur et autres nouvelles
Ce n’est pas grave. Ce que je voulais dire, c’est que cela n’avait pas beaucoup d’importance. En plus, il doit sûrement y avoir des tas de bons côtés… Tu crois vraiment ce que tu viens de dire ? Maman serait là, elle te dirait… Il l’interrompit une nouvelle fois avec force. Elle n’est plus là ! ?Est-ce une raison pour ne plus en parler Non, je ne crois pas ! Un silence pesant s’installa dans la pièce. Philippe se resservit un verre de mauvais whisky comme il avait l’habitude de l’appeler. Nadia le regarda ingurgiter le liquide d’un seul trait. Tu ne devrais pas boire autant, lui fit-elle doucement. Cette merde te pourrit la voix… et ton image… Mon image s’époumona t-il. Mais? ! qu’est-ce que j’en ai à foutre de mon image ! Franchement Nadia, depuis le début de ma carrière, toi tu le sais, j’ai toujours fait ce que je voulais : insulter le monde entier dans mes chansonnettes, fustiger tous les cons qui s’en prenaient à mon talent… Oui… Alors se mettre à boire, tu ne crois que ça pourrait justement renforcer cette image de mauvais garçon… Plus à cinquante-trois ans, remarqua t-elle.
10