L'écureuil dans la roue

De
Publié par

A l'origine, c'est presque une folie qui saisit Pierre, sur la plage, le jour où il veut transformer sa voiture en sous-marin, premier signe d'un étrange délire destructeur. Mathilde, sa jeune femme, croit à un moment d'égarement ; c'est le début d'une crise. Pierre, si longtemps le fidèle, le refuge contre vents et marées, supporte de plus en plus mal son chômage, pourtant volontaire : il en avait assez d'être un "écureuil dans sa roue"... Mais se terrer comme une taupe dans la cave ou dans le grenier, pour lire le Journal de Mickey volé à son fils, boire des jours durant canettes sur canettes, seul ou au bistrot du village, en compagnie de quelques épaves ivrognes, dont Pernod, la clocharde, n'est-ce pas troquer un malaise contre une maladie ? Bientôt la violence, la fureur, le bruit s'installent à domicile, en dépit des efforts désordonnés de Mathilde pour y maintenir un semblant de vie conjugale. Rien n'y fera, cependant ; Pierre s'enfonce dans sa peur, sa honte irraisonnée, dans son errance éthylique, à mesure que se dégrade la situation. Il faudra la Saint-Sylvestre, et une fugue à Nevers, pour enfin mettre un terme inattendu à ce lent naufrage d'un couple... Avec la fougue et le tempérament d'écrivain qu'on retrouve dans tous ses livres, l'auteur de la Marie-Marraine réussit à rendre poignante - et presque drôle, parfois - cette histoire d'un amour qui se défait, cette aventure d'un homme qui se détruit. D'un problème cruellement contemporain Hortense Dufour fait un roman de passion, de colère, mais aussi de tendresse, une œuvre d'aujourd'hui, dans sa force et sa férocité crues.

Publié le : jeudi 15 novembre 1984
Lecture(s) : 71
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246253891
Nombre de pages : 278
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
A l'origine, c'est presque une folie qui saisit Pierre, sur la plage, le jour où il veut transformer sa voiture en sous-marin, premier signe d'un étrange délire destructeur. Mathilde, sa jeune femme, croit à un moment d'égarement ; c'est le début d'une crise. Pierre, si longtemps le fidèle, le refuge contre vents et marées, supporte de plus en plus mal son chômage, pourtant volontaire : il en avait assez d'être un "écureuil dans sa roue"... Mais se terrer comme une taupe dans la cave ou dans le grenier, pour lire le Journal de Mickey
volé à son fils, boire des jours durant canettes sur canettes, seul ou au bistrot du village, en compagnie de quelques épaves ivrognes, dont Pernod, la clocharde, n'est-ce pas troquer un malaise contre une maladie ? Bientôt la violence, la fureur, le bruit s'installent à domicile, en dépit des efforts désordonnés de Mathilde pour y maintenir un semblant de vie conjugale. Rien n'y fera, cependant ; Pierre s'enfonce dans sa peur, sa honte irraisonnée, dans son errance éthylique, à mesure que se dégrade la situation. Il faudra la Saint-Sylvestre, et une fugue à Nevers, pour enfin mettre un terme inattendu à ce lent naufrage d'un couple... Avec la fougue et le tempérament d'écrivain qu'on retrouve dans tous ses livres, l'auteur de la Marie-Marraine
réussit à rendre poignante - et presque drôle, parfois - cette histoire d'un amour qui se défait, cette aventure d'un homme qui se détruit. D'un problème cruellement contemporain Hortense Dufour fait un roman de passion, de colère, mais aussi de tendresse, une œuvre d'aujourd'hui, dans sa force et sa férocité crues.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le domaine

de editions-actes-sud

LA BETE

de chatotjp