L'éducation de Jane

De
Publié par

Jane le sait : lord Matthew peut être dur. Cassant. Impitoyable avec ceux qu’il pense faibles. Pourtant, lorsqu’elle l’a trouvé affreusement blessé dans l’hôpital où elle travaille, et qu’elle l’a veillé jour et nuit, c’est lui qui était à sa merci. Elle n’a pas oublié comment, les yeux protégés par un large bandage, cet homme à la réputation sulfureuse la suppliait de le laisser toucher son visage, sa peau, ses lèvres, comme si ces gestes troublants avaient le pouvoir de le ramener à la vie. Alors aujourd’hui, même s’il a recouvré la vue et risque de la trouver laide, à côté de ses nombreuses maîtresses, même s’il est redevenu l’aristocrate arrogant dont les frasques libertines défrayent la chronique mondaine, Jane est décidée à s’offrir à lui, corps et âme. Un choix insensé, qui pourrait la détruire, mais devant lequel elle ne reculera pas. Car à l’instant où Matthew a posé les mains sur elle, elle a su qu’elle avait trouvé son maître…
Publié le : vendredi 1 juillet 2011
Lecture(s) : 402
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280242813
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jane le sait : lord Matthew peut être dur. Cassant. Impitoyable avec ceux qu’il pense faibles. Pourtant, lorsqu’elle l’a trouvé affreusement blessé dans l’hôpital où elle travaille, et qu’elle l’a veillé jour et nuit, c’est lui qui était à sa merci. Elle n’a pas oublié comment, les yeux protégés par un large bandage, cet homme à la réputation sulfureuse la suppliait de le laisser toucher son visage, sa peau, ses lèvres, comme si ces gestes troublants avaient le pouvoir de le ramener à la vie. Alors aujourd’hui, même s’il a recouvré la vue et risque de la trouver laide, à côté de ses nombreuses maîtresses, même s’il est redevenu l’aristocrate arrogant dont les frasques libertines défrayent la chronique mondaine, Jane est décidée à s’offrir à lui, corps et âme. Un choix insensé, qui pourrait la détruire, mais devant lequel elle ne reculera pas. Car à l’instant où Matthew a posé les mains sur elle, elle a su qu’elle avait trouvé son maître…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.