Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

L'enfant oublié ou l'étreinte du désert

De
273 pages
« Lorsque les larmes m'ont surpris, je me suis dit : je ferai la chose que je connais le mieux, écrire !» Ainsi commence l'histoire de Wahid, la veille de ses trente-six ans. L'histoire d'une double obsession. Celle de retrouver son fils oublié pendant quinze ans, et celle d'une relation singulière avec T…, le détective. Le seul qui a su se tenir devant lui en silence. Comme si les paroles ne disaient plus rien. Comme si un seul regard suffisait pour tout comprendre. Dans un univers d'écriture tourmentée, d'alcool pour les démons de la vie, de drogue contre les fantômes et les regrets, leurs deux corps se languissent de passion sans oser s'avouer leur amour. Chiron est tunisien et vit actuellement au Canada, L'enfant oublié ou l'étreinte du désert est son premier roman.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Titre
L'enfant oublié ou l'étreinte du désert
3
Titre Chiron
L'enfant oublié ou l'étreinte du désert
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-8882-9 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748188820 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-8883-7 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748188837 (livre numérique)
6
À T… Qu’importe l’issue du chemin quand seul compte le chemin parcouru ! René Daumal.
.
8
1
1
Lorsque les larmes m’ont surpris, je me suis dit, je ferai la chose que je connais le mieux, écrire ! Il faut que je ne me rende pas compte de mes mains moites ! Il faut, encore une fois, suivre le rituel immuable de l’écriture. Le plus difficile, c’est comment pourrai-je interpréter en paroles les flammes qui me consument. Le plus déchirant sera de trouver les mots justes, les mots exacts. Et pour cela, il me faut descendre là où j’ai toujours refusé d’aller. Il faut pousser la porte secrète et entrer dans la chambre de mes peurs, de mes attentes et de mes espérances droguées. Ne croyez pas surtout que j’avais fait cela avec un sourire béant. Non, soyez fiers de moi. J’ai bien lutté. 1 Maismaktoub, dirait ma mère. Oui maman, tu as bien raison,maktoub !
1 Un mot arabe qui veut dire : c’est écrit par le destin.
9
L'enfant oublié ou l'étreinte du désert
Je suis descendu, donc, là où j’avais toujours peur de descendre. Et je l’ai vu, lui, l’enfant oublié. Je me suis heurté à des souvenirs douloureux et cruels. Mais, j’ai osé, finalement ! Viens ! Viens que je te regarde en face. Je n’ai pas peur de toi ce soir. Non, je n’ai pas peur. L’alcool m’a soûlé et une chanson t’a réveillé ! Je me croyais intelligent, parce que j’avais réussi à le classer dans le tiroir de l’oubli. Dans cette zone lointaine où mes souvenirs se sont enfuis. Il faut dire, que je n’étais pas attentif ! Pas assez, pas suffisamment. J’aurais dû me questionner, sur le secret de ces larmes qui mouillaient mes yeux sans oser se verser sur mes joues, chaque fois qu’un père tenait son fils dans ses bras. J’aurais dû savoir qu’il est toujours là, lorsque je m’attardais devant les jouets des enfants et leurs vêtements. Ces vêtements pleins d’innocence colorée et d’enfance naïve. Maintenant, je réalise que je ne l’avais jamais vu vêtu de ce genre de vêtements. Comme j’avais manqué aussi son adolescence, que j’imagine, heureuse.
10