L'homme devant le square

De
Publié par

Qui se ressemble s'assemble, dit-on. Karl Bitter, le vieux cinéaste retiré sur la côte-d'Azur, qu'une jeune fille harcèle et traque jusqu'à l'aveu terrible ; l'homme noir devant le square assis jour et nuit sur un banc de solitude ; le rameur seul observé par son fils dans la lumière du matin ; le scénariste désabusé, le jardinier du cinéma de plein air, la vieille lady dans ses étranges nouvelles fonctions, la danseuse de San Francisco et les gentils rats de la Cinémathèque, est-ce qu'ils n'ont pas tous comme un air de familles ? Chacun d'eux a son secret, chacun est un mystère. Ce qui les réunit, du sous-sol d'une librairie de Menton à la véranda d'un palace de Ceylan et de Nice à Santa Monica, c'est une même façon d'être en marge du monde. Assassins, malades, prisonnier libéré, couple en fuite, aucun n'échappe à la seule peine capital que nulle loi n'abolira jamais : la douleur de vivre.

Michel Grisolia, né en 1948 à Nice. Journaliste à L'Express, policier, scénariste (Le choix des Armes, L'Etoile du Nord, Le Grand Frère). Romancier : L'inspecteur de la Mer (au cinéma : Flic ou voyou), Haute Mer, Les Guetteurs.
Publié le : mercredi 16 mai 1984
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709641050
Nombre de pages : 335
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Qui se ressemble s'assemble, dit-on. Karl Bitter, le vieux cinéaste retiré sur la côte-d'Azur, qu'une jeune fille harcèle et traque jusqu'à l'aveu terrible ; l'homme noir devant le square assis jour et nuit sur un banc de solitude ; le rameur seul observé par son fils dans la lumière du matin ; le scénariste désabusé, le jardinier du cinéma de plein air, la vieille lady dans ses étranges nouvelles fonctions, la danseuse de San Francisco et les gentils rats de la Cinémathèque, est-ce qu'ils n'ont pas tous comme un air de familles ? Chacun d'eux a son secret, chacun est un mystère. Ce qui les réunit, du sous-sol d'une librairie de Menton à la véranda d'un palace de Ceylan et de Nice à Santa Monica, c'est une même façon d'être en marge du monde. Assassins, malades, prisonnier libéré, couple en fuite, aucun n'échappe à la seule peine capital que nulle loi n'abolira jamais : la douleur de vivre.

Michel Grisolia, né en 1948 à Nice. Journaliste à L'Express, policier, scénariste (Le choix des Armes, L'Etoile du Nord, Le Grand Frère). Romancier : L'inspecteur de la Mer (au cinéma : Flic ou voyou), Haute Mer, Les Guetteurs.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Rayée de la carte

de le-nouvel-observateur

Tiuraï

de editions-gallimard

suivant