L'incendie de la Sainte-Victoire

De
Publié par

A la fin du siècle dernier, le peintre Paul Cézanne abandonne sur le bord d'un chemin une toile figurant la montagne Sainte-Victoire en flammes. En août 1989, la Sainte-Victoire est dévastée par un incendie. Pour Sarah et Thomas, un couple dont l'union vacille, ce sera le passé qui resurgit. Sarah est la fille de Friedrich Balmer, chef d'orchestre juif allemand qui, fuyant le nazisme dès les années trente, acheta la maison aixoise du baron Bâche et du même coup devint propriétaire de la toile ; elle lui sauva la vie durant la guerre, puis de nouveau s'égara dans le désordre de l'Histoire. Pendant que Sarah lutte, seule, pour sauver la maison, Thomas lui est à New York. Thomas voulait être peintre, Cézanne fut son héros et il n'a de cesse qu'il ne retrouve la toile. Au début du récit, Thomas a rejoint Sarah dans la maison de la Sainte-Victoire. Autour d'eux, le paysage est noir, calciné. Mais ils ont parlé.
Publié le : mercredi 5 avril 1995
Lecture(s) : 42
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246500797
Nombre de pages : 384
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
A la fin du siècle dernier, le peintre Paul Cézanne abandonne sur le bord d'un chemin une toile figurant la montagne Sainte-Victoire en flammes. En août 1989, la Sainte-Victoire est dévastée par un incendie. Pour Sarah et Thomas, un couple dont l'union vacille, ce sera le passé qui resurgit. Sarah est la fille de Friedrich Balmer, chef d'orchestre juif allemand qui, fuyant le nazisme dès les années trente, acheta la maison aixoise du baron Bâche et du même coup devint propriétaire de la toile ; elle lui sauva la vie durant la guerre, puis de nouveau s'égara dans le désordre de l'Histoire. Pendant que Sarah lutte, seule, pour sauver la maison, Thomas lui est à New York. Thomas voulait être peintre, Cézanne fut son héros et il n'a de cesse qu'il ne retrouve la toile. Au début du récit, Thomas a rejoint Sarah dans la maison de la Sainte-Victoire. Autour d'eux, le paysage est noir, calciné. Mais ils ont parlé.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.