La carte du monde invisible

De
Publié par


" Le style de Tash Aw est à la fois puissant et fascinant,
autant par sa construction narrative que son acuité psychologique ".

The San Francisco Examiner









Indonésie, 1964 : " l'année de tous les dangers ". La vie d'Adam, un jeune Indonésien de 16 ans, bascule le jour où son père adoptif, Karl, peintre d'origine hollandaise, est enlevé par les hommes du président Sukarno. Adam, déjà hanté par le souvenir de son frère Johan, dont il a été séparé à l'orphelinat, quitte alors son île idyllique et se rend à Jakarta pour retrouver celui qu'il considère comme son vrai père. Il est aidé dans sa quête par une universitaire américaine, Margaret, le grand amour de jeunesse de Karl, qui, à l'instar de ce dernier, se sent aussi chez elle dans ce pays, que Sukarno veut pourtant purger par le feu et le sang de toutes traces du passé colonial.
L'auteur nous emmène dans les rues de Jakarta de plus en plus gagné par le chaos, en compagnie de personnages hantés par cette question lancinante, " Où est ma maison ? ". Passé et présent s'entremêlent dans ce roman, épique lorsqu'il retrace l'histoire de l'Indonésie, et intime lorsqu'il révèle avec sensibilité le passé des protagonistes. Si La Carte du monde invisible est un grand roman de la littérature postcoloniale, les thèmes qu'il aborde – l'identité, la mémoire – sont universels.






Résumé




Adam est un jeune orphelin de seize ans recueilli enfant par Karl, un Hollandais vivant à Jakarta, qui a fait de l'Indonésie sa patrie. Mais Karl est emmené par des soldats, et Adam se retrouve seul. Déterminé à rechercher son père, il est décidé à retrouver son passé et son frère, Johan, dont il a été séparé à l'orphelinat – chacun des deux garçons ayant été adopté par une famille différente. Depuis toujours Adam vit dans le souvenir de ce frère aîné, qui fut son aile protectrice. Johan de son côté, adopté par une famille bourgeoise aimante, ressent les mêmes tourments depuis la séparation d'avec son frère, avec en plus l'impression de ne pas appartenir au monde réel.
À Jakarta, Adam retrouve Margaret, une amie de Karl, qui fut aussi son grand amour. Américaine, elle est née en Indonésie où elle enseigne. À travers la quête d'Adam ressurgit le passé de Margaret, qui n'a jamais renoncé à cet amour de jeunesse. Les émeutes qui secouent l'Indonésie appauvrie et corrompue sont de plus en plus violentes, paralysant tout le pays. Comme toute la communauté occidentale sur place, Margaret sait qu'une page est en train de se tourner et que le monde dans lequel elle a vécu avec Karl est sur le point de disparaître. Ses amis, un journaliste australien et un diplomate américain, jouent aussi leurs dernières cartes dans une partie perdue d'avance. Pourtant, ils vont l'aider à retrouver Karl.
Adam, après avoir manqué être enrôlé dans une action terroriste, sera sauvé in extremis et ira vivre sa nouvelle vie auprès de Karl et Margaret, en Malaisie. Johan, lui, se perdra pour toujours dans la nuit intemporelle.
L'histoire de Tash Aw se déroule à la croisée des destins, pour des hommes et des femmes déracinés dans un pays tenu d'une main de fer par le président Surkano, où les anciens empires occidentaux s'apprêtent à tirer leur révérence. C'est la fin des illusions, l'heure du départ et du recommencement pour ces âmes fortes, toutes ballottées par un tyran énigmatique en pleine partie de poker avec les communistes.






Publié le : jeudi 26 janvier 2012
Lecture(s) : 36
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782221129890
Nombre de pages : 381
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La carte du monde invisible
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Chirac

de robert-laffont

suivant