La dérive des sentiments

De
Publié par

Prix Médicis 1991. Le monde d'aujourd'hui, avec ses fractures, ses drames politiques, ses éruptions de liberté venues de l'Est. L'histoire de deux individus, Simon et Marianne, qui essaient d'inventer une histoire d'amour. Simon est un drôle de type : il a publié deux romans sous pseudonyme et il s'apprête à en publier un troisième, mais écrit par un autre. Simon est un rêveur et d'étranges blessures habitent sa mémoire : ainsi, on le devine obsédé par un fils qu'il aurait eu, autrefois, et qu'il n'a jamais vu... Avec Marianne, il voudra retrouver le goût d'une passion qui ne s'use pas. D'autres personnages étranges : l'écrivain Kaspar George Becker (K.G.B.) qui écrit un roman dans lequel défilent toutes les convulsions de l'ancienne Europe ; une concierge excentrique qui s'appelle Madame Dior ; Rosa, et Marcella, et Lucien, et Alice, et tant d'autres qui se déplacent dans ce livre comme autant de somnambules. Peut-être ne sont-ils pas seulement les personnages du roman que l'on est en train de lire mais aussi ceux du roman que Simon, le narrateur, est en train d'écrire... C'est dire que ce livre voudrait être une fable sur l'époque mais aussi sur la création littéraire.
Publié le : mercredi 28 août 1991
Lecture(s) : 59
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246454991
Nombre de pages : 266
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Prix Médicis 1991. Le monde d'aujourd'hui, avec ses fractures, ses drames politiques, ses éruptions de liberté venues de l'Est. L'histoire de deux individus, Simon et Marianne, qui essaient d'inventer une histoire d'amour. Simon est un drôle de type : il a publié deux romans sous pseudonyme et il s'apprête à en publier un troisième, mais écrit par un autre. Simon est un rêveur et d'étranges blessures habitent sa mémoire : ainsi, on le devine obsédé par un fils qu'il aurait eu, autrefois, et qu'il n'a jamais vu... Avec Marianne, il voudra retrouver le goût d'une passion qui ne s'use pas. D'autres personnages étranges : l'écrivain Kaspar George Becker (K.G.B.) qui écrit un roman dans lequel défilent toutes les convulsions de l'ancienne Europe ; une concierge excentrique qui s'appelle Madame Dior ; Rosa, et Marcella, et Lucien, et Alice, et tant d'autres qui se déplacent dans ce livre comme autant de somnambules. Peut-être ne sont-ils pas seulement les personnages du roman que l'on est en train de lire mais aussi ceux du roman que Simon, le narrateur, est en train d'écrire... C'est dire que ce livre voudrait être une fable sur l'époque mais aussi sur la création littéraire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Merci qui ?

de ecriture

Les Monades urbaines

de robert-laffont

Bel Ami

de bibebook