La Dernière marche

De
Publié par

« Début février, l'aspirant Bel Kassem notait sur son agenda : « Faim. Aperçu une patrouille ennemie. Sommeil. » Philippe devait lire ces lignes bien des mois plus tard et se reconnaître, lui et ses hommes, dans cette « patrouille ennemie ». Les montagnes, tant à l'est qu'à l'ouest où elles portaient la frontière, étaient entourées de réseaux de barbelés et fermées à la population civile, ce qui rendait leurs grands cirques rocheux pareils à des scènes de théâtre où le public n'était pas admis à monter. Lorsque les adversaires s'y affrontaient, leur destin se jouait au cœur ou aux flancs d'amphithéâtres vides qui répercutaient le fracas cisaillé des armes et les cris des blessés. »
Publié le : mercredi 26 mai 2004
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213675077
Nombre de pages : 496
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Début février, l'aspirant Bel Kassem notait sur son agenda : « Faim. Aperçu une patrouille ennemie. Sommeil. » Philippe devait lire ces lignes bien des mois plus tard et se reconnaître, lui et ses hommes, dans cette « patrouille ennemie ». Les montagnes, tant à l'est qu'à l'ouest où elles portaient la frontière, étaient entourées de réseaux de barbelés et fermées à la population civile, ce qui rendait leurs grands cirques rocheux pareils à des scènes de théâtre où le public n'était pas admis à monter. Lorsque les adversaires s'y affrontaient, leur destin se jouait au cœur ou aux flancs d'amphithéâtres vides qui répercutaient le fracas cisaillé des armes et les cris des blessés. »
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.