//img.uscri.be/pth/aec14cf4296973e9e87f5c35565678269a0b203a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La dernière missive

De
219 pages
La dernière missive mêle l'intrigue policière, les sentiments amoureux et le drame psychologique avec en trame de fond des flash-back épistolaires qui donnent l'impression de suspendre le temps, dans une pure tradition romantique. Les correspondances d'Emma distillent des secrets, du venin, de la passion. Emma la sage... Emma la folle... Qui était-elle ? L'héroïne disparue est le personnage central qui orchestre désormais un monde dans lequel sont happés ceux qui s'approchent de trop près. La seule question est de savoir pourquoi ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Titre
La dernière missive
3
DU MÊME AUTEURAUXÉDITIONSLEMANUSCRIT
L’Enfer du JE, 2003
Titre Michaëla de Filsjacq
La dernière missive
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-8522-6 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748185225 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-8523-4 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748185232 (livre numérique)
6
.
.
8
La dernière missive
1- LE DÉPART
Le soir où Emma Cordayne disparut, personne ne remarqua son absence. Il faut dire qu’elle avait planifié sa disparition comme si elle organisait de simples vacances. Emma prépara sa valise méthodiquement : de beaux dessous en dentelles dont elle raffolait, quelques tenues légères car nous étions fin juin, deux maillots de bain et surtout ses produits de beauté dont elle ne pouvait se passer. Elle avait averti sa famille, son mari, ses enfants qu’elle devait partir en cure thermale, pourse ressourcerdisent tous les gens comme branchés. Un repos mérité mais surtout un repos qui serait salutaire pour sa santé mentale. Emma avait convenu de pouvoir se couper réellement de sa famille en interdisant toute correspondance et tout coup de téléphone. Les plus petits lui avaient promis de lui faire de nombreux dessins pour fêter son retour d’ici quinze jours. En plus, quand elle reviendrait, ce serait les vacances scolaires. Le temps passe
9
La dernière missive
tellement vite. Principalement pour les enfants qui vont encore à l’école. Intelligemment, Marc, son mari depuis seize ans, avait accepté cette condition car il savait qu’il la retrouverait enfin, pareille à ce qu’elle était, il y a quelques années. Avant ce coup de blues qui s’installa peu après la naissance de la petite dernière. Avant qu’il ne se transforma en déprime puis en dépression sans qu’elle ne consulte personne. Hormis le bon médecin de famille à qui elle n’avouait pas tout de son état. Les conséquences furent catastrophiques pour leur vie de couple et pour la santé d’Emma. Puis, elle prit enfin contact avec un psychiatre… Emma retrouva son beau sourire en moins de six mois puis le reperdit à nouveau. Marc la surprenait très souvent, le regard plein de tristesse. Il savait qu’elle pensait encore et toujours à lui, à l’autre, à cet imposteur… Il ne soupçonna même pas qu’elle put partir quinze jours durant avec cet olibrius ! Emma lui avait avoué ses sentiments naissants pour son thérapeute, elle avait passé avec cet homme un dimanche après-midi formidable. C’était au début de sa thérapie. Elle avait découvert des sentiments si forts, si intenses, si magiques, auprès de Luther, bien qu’ils ne firent pas l’amour ensemble. Marc était devenu fou de rage. À cause de Marc, à cause de sa jalousie, à cause de la lettre qu’il avait fait
10