//img.uscri.be/pth/aeb8bef084ec52bd8af4d8710972a3ec5c85c63a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Discorde aux cent voix

De
272 pages

Quatre adolescents, assis sur un muret, l'été, contemplent le spectacle à la fois réel et fantastique, tragique et loufoque, qui se joue entre deux êtres : Diogène Artheau et Carmelle Anselme. Cette histoire aurait pu n'être qu'un pas de deux si Diogène Artheau ne nourrissait pas un profond désaccord avec le genre humain en général et sa femme Céleste en particulier ; si la veuve Anselme n'était pas toujours partagée entre l'amour de Denys, le fils prodigue et la rancoeur de sa fille Clairzulie.
Le drame se déroule dans une ville haïtienne de province, Les Cailles, presque semblable à toutes les villes de province. C'est une étonnante histoire qui anime des marionnettes humaines avec les ficelles de la vieille trinité : l'argent, le pouvoir et le sexe.

Après Mère solitude son premier roman, dont l'originalité et la maîtrise avaient été remarquées, l'écrivain haïtien Emile Ollivier confirme son grand talent.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Quatre adolescents, assis sur un muret, l'été, contemplent le spectacle à la fois réel et fantastique, tragique et loufoque, qui se joue entre deux êtres : Diogène Artheau et Carmelle Anselme. Cette histoire aurait pu n'être qu'un pas de deux si Diogène Artheau ne nourrissait pas un profond désaccord avec le genre humain en général et sa femme Céleste en particulier ; si la veuve Anselme n'était pas toujours partagée entre l'amour de Denys, le fils prodigue et la rancoeur de sa fille Clairzulie.
Le drame se déroule dans une ville haïtienne de province, Les Cailles, presque semblable à toutes les villes de province. C'est une étonnante histoire qui anime des marionnettes humaines avec les ficelles de la vieille trinité : l'argent, le pouvoir et le sexe.
Après Mère solitude
son premier roman, dont l'originalité et la maîtrise avaient été remarquées, l'écrivain haïtien Emile Ollivier confirme son grand talent.