La Dix-Huitième Etoile

De
Publié par

Avec cet ouvrage purement historique Maurice Denuzière boucle son cycle louisianais entamé à l’automne 1974. Après Louisiane, sa série romanesque, dont la première édition a connu un succès mondial et récemment rééditée par Fayard, il livre ici la suite, annoncée de longue date, de l’histoire de la Louisiane. Le tome I relatait la découverte, en avril 1682, par Cavelier de La Salle, d’un territoire qui allait devenir colonie française sous le nom de Louisiane. Moins d’un siècle plus tard, la France offrait sa colonie à l’Espagne, pour la récupérer en 1802 et la vendre aux États-Unis quelques mois après. En 1803, les Louisianais, qui se croyaient redevenus français, découvrirent, avec étonnement et inquiétude, leur appartenance à l’Union. Dans ce 2e tome, Denuzière conte le long chemin qui, de 1803 à nos jours, a conduit à l’assimilation de la Louisiane, de culture franco-espagnole, par l’Union à dominante anglo-saxonne. La lente agrégation administrative ; l’entrée dans l’Union en 1812 — il y a donc tout juste deux cents ans — ; la guerre avec les Anglais ; la prospérité équivoque du roi Coton fondée sur l’esclavage ; la Sécession et la guerre civile fratricide ; la période douloureuse du gouvernement des carpetbaggers, venus du Nord pour s’enrichir sur les dépouilles du Vieux Sud furent autant de paliers, dans le difficile processus de l’intégration.Les deux guerres mondiales allaient créer le ciment qui consoliderait l’assimilation d’un État, devenu comme un autre au sein de l’Union, mais qui tente de conserver les particularismes qui ont forgé son mode de vie et sa culture.
Publié le : mercredi 15 mai 2013
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213676845
Nombre de pages : 576
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Avec cet ouvrage purement historique Maurice Denuzière boucle son cycle louisianais entamé à l’automne 1974. Après Louisiane, sa série romanesque, dont la première édition a connu un succès mondial et récemment rééditée par Fayard, il livre ici la suite, annoncée de longue date, de l’histoire de la Louisiane. Le tome I relatait la découverte, en avril 1682, par Cavelier de La Salle, d’un territoire qui allait devenir colonie française sous le nom de Louisiane. Moins d’un siècle plus tard, la France offrait sa colonie à l’Espagne, pour la récupérer en 1802 et la vendre aux États-Unis quelques mois après. En 1803, les Louisianais, qui se croyaient redevenus français, découvrirent, avec étonnement et inquiétude, leur appartenance à l’Union. Dans ce 2e tome, Denuzière conte le long chemin qui, de 1803 à nos jours, a conduit à l’assimilation de la Louisiane, de culture franco-espagnole, par l’Union à dominante anglo-saxonne. La lente agrégation administrative ; l’entrée dans l’Union en 1812 — il y a donc tout juste deux cents ans — ; la guerre avec les Anglais ; la prospérité équivoque du roi Coton fondée sur l’esclavage ; la Sécession et la guerre civile fratricide ; la période douloureuse du gouvernement des carpetbaggers, venus du Nord pour s’enrichir sur les dépouilles du Vieux Sud furent autant de paliers, dans le difficile processus de l’intégration.Les deux guerres mondiales allaient créer le ciment qui consoliderait l’assimilation d’un État, devenu comme un autre au sein de l’Union, mais qui tente de conserver les particularismes qui ont forgé son mode de vie et sa culture.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.