//img.uscri.be/pth/3ca08a995dcc86c845f0ea1a405e78ee358c0d55
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Faiseuse d'anges

De
400 pages
Pâques 1974. Sur l’île de Valö, aux abords de Fjällbacka, une famille disparaît sans laisser de traces. La table du dîner est soigneusement dressée, mais tous se sont volatilisés, à l’exception de la fillette d’un an et demi, Ebba. Sont-ils victimes d’un crime ou sont-ils tous partis de leur plein gré ? L’énigme ne sera jamais résolue. Des années plus tard, Ebba revient sur l’île et s’installe dans la maison familiale avec son mari. Les vieux secrets de la propriété ne vont pas tarder à ressurgir…
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

CAMILLA LÄCKBERG
La faiseuse d’anges
roman traduit du suédois par Lena Grumbach
a c t e s n o i r s ACTES SUD
“ACTES NOïRS” sére drgée par Manue Trcoteaux
E POïNT DE VUE DES ÉDïTEURS
Pâques 7. Sur ’e de Vaö, aux abords de jäbacka, une ame dsparat sans asser de trace. a tabe est sogneusement dressée pour e repas de ête, mas tout e monde s’est voatsé. Seue a pette Ebba, âgée d’un an, erre, en peurs, dans a mason abandonnée. ’éngme de cette dsparton ne sera jamas résoue. Trente ans pus tard, Ebba revent sur ’e et s’nstae dans a mason amae avec son mar. Accabés par e deu et a cupabté après e décès de eur îs, s nourrssent ’espor de pouvor y reconstrure eur ve, on du eu du drame. Mas à pene se sont-s nstaés qu’s sont vctmes d’une tentatve d’ncende crmne. Et orsqu’s commencent à ôter e pancher de a sae à manger, s découvrent du sang coagué. C’est e début d’une sére d’événements troubants qu sembent vouor eur rappeer qu’on n’enterre pas e passé. De son côté, Erca s’état depus ongtemps ntéressée à ’aFare de a mystéreuse dsparton sur ’e. Apprenant e retour de a seue survvante, ee se reponge ausstôt dans e dosser. Ee n’magnat pas que ’aFare état s compexe. Ee n’magnat pas que tout avat commencé  y a pus d’un sèce avec une aseuse d’anges. Ee n’magnat pas que es secrets amaux aaent mettre en pér ’une des personnes es pus mportantes de sa ve.
CAMïA ÄCKBERG
Née en 1974, Camîa Läckberg est ’auteur d’une sérîe de romans poîcîers mettant en scène e personnage d’Erîca Fack. Ses ouvrages caracoent tous en tête des ventes en Suède comme à ’étranger. Dans a coectîon “Actes noîrs” ont déjà parua Prncesse des gaces (2008),e Prédcateur (2009), e Taeur de perre (2009),’Oseau de mauvas augure (2010), ’Enant aemand (2011),a Srèneet (2012) e Garden de phare(2013).
DU MÊME AUTEUR
o LA PRINCESSE DES GLACES, Actes Sud,  ; Babe nor n 6. o LE PRÉDICATEUR, Actes Sud,  ; Babe nor n . o LE TAILLEUR DE PIERRE., Actes Sud,  ; Babe nor n o L’OISEAU DE MAUVAIS AUGURE,Actes Sud,  ; Babe nor n . L’ENFANT ALLEMAND, Actes Sud, . o CYANURE7., Actes Sud,  ; Babe nor n SUPER-CHARLIE, Actes Sud Junor, . À TABLE AVEC CAMILLA LÄCKBERG, Actes Sud, . LA SIRÈNE, Actes Sud, . LE GARDIEN DE PHARE, Actes Sud, . SUPER-CHARLIE ET LE VOLEUR DE DOUDOU, Actes Sud Junor, . Photographe de couverture : © Mra Nedyakova Ttre orgna : Ängamakerskan Édteur orgna : Boköraget orum, Stockhom © Cama äckberg,  pubé avec ’accord de Nordn Agency, Suède
©ACTES SUD,  pour a traducton rançase ïSBN7----
CAMïA ÄCKBERG a aseuse d’anges
roman tradut du suédos par ena Grumbach
ACTES SUD
6
Sî un seu homme peut exprîmer autant de haîne, îmagînez combîen d’amour nous pouvons exprî mer ensembe.
7
8
ïs s’étaent magné pouvor surmonter e deu en se ançant dans es travaux de rénovaton. N ’un n ’autre n’état sûr que ce sot une très bonne dée, mas s n’avaent pas beau-coup d’autres optons. À part abandonner et se asser ente-ment dépérr. Ebba It danser e racor sur a açade de a mason. a pen-ture s’enevat acement. Déjà séreusement écaée,  sui-sat d’un pett coup de pouce pour qu’ee s’en ae. e soe brûant de juet a asat transprer, a sueur coat sa range sur son ront et son bras a asat soufrr à orce de répéter e même va-et-vent pour e trosème jour consécut. Mas a doueur physque ’adat à ouber a doueur dans son cœur, et ee ’accueat avec grattude. Ee se retourna et observa Meker qu scat des panches sur e gazon devant a mason. ï dut sentr son regard, car  s’ar-rêta un nstant, eva a tête et u It un pett sgne de a man, comme à une connassance qu’on saue en passant. Ebba sen-tt sa propre man are e même geste maadrot. Pus de sx mos s’étaent écoués depus e drame, et s ne savaent toujours pas comment se comporter ’un avec ’autre. Tous es sors, s se tournaent e dos quand s se couchaent dans e t conjuga, redoutant un contact nvoontare qu aurat pu décencher une stuaton ngérabe. Comme s e chagrn es rempssat à te pont qu’ n’y avat de pace pour aucun autre sentment. Pas d’amour, pas de chaeur, pas de compasson. a aute restat suspendue entre eux, ourde et nexpr-mée. Tout aurat été pus smpe s’s avaent pu a déInr et
9
détermner à qu ee ncombat. Mas ee passat de ’un à ’autre, changeat de tae et de orme et modIat sans cesse son ange d’attaque. Ebba se remt au trava. Sous ses mans, des paques entères de penture banche se détachaent de a açade, et e bos apparassat. Ee caressa es panches avec sa man bre. De toute évdence, cette mason possédat une âme. eur pav-on mtoyen à Göteborg état pratquement neu quand s ’avaent acheté. À ’époque ee avat adoré son aspect br-ant et rutant, sans a mondre éraLure. Aujourd’hu, e neu n’état qu’un rappe de ce qu avat été, et cette vee mason avec tous ses déauts sembat pus en accord avec son état d’es-prt. Ee se reconnassat dans e tot et ses utes d’eau, dans a chaudère qu’ aat réguèrement redémarrer à grands coups de ped et dans es enêtres à courants d’ar qu nterdsaent de poser une bouge sur eur bord sans qu’ee sot soulée. Dans son cœur auss  y avat des courants d’ar et des utes d’eau. Et es bouges qu’ee essayat d’aumer étaent mpa-cabement étentes. Peut-être son âme pourrat-ee guérr c, sur Vaö. Ee ne conservat pas de souvenr de ’endrot, pourtant c’état comme s ’e et ee se retrouvaent. Vaö état stuée juste en ace de jäbacka. En descendant vers ’embarcadère, ee pouvat vor a pette ocaté s’étendre de ’autre côté du bras de mer. Devant a paro rocheuse escarpée, es pettes masons banches et es cabanes rouges de pêcheur ormaent comme un coer de peres. C’état teement beau que ça u asat presque ma. a sueur couat dans ses yeux et es rrtat. Ee s’essuya e vsage avec e bas de son tee-shrt, pssa es paupères vers e soe. Dans e ce, es mouettes tournoyaent et s’nterpeaentbruyamment, eurs crs se mêaent au vrombssement des bateaux à moteur qu sonnaent ’archpe. Ee erma es pau-pères et se assa emporter par es bruts. on d’ee-même, on de… — Ça te dt, une pette trempette ? On a beson de are une pause. a vox de Meker perça ’écran sonore et a It tressar. Conuse, ee secoua a tête, pus acquesça.
10