La Fin du monde

De
Publié par

Et si le millénaire se terminait par le plus formidable raz de marée médiatique jamais organisé, balayant les dernières illusions de la galaxie Gutenberg ?
Nul mieux que Patrick Poivre d'Arvor et son frère Olivier ne pouvait imaginer ce grand roman planétaire, foisonnant, satirique et baroque qui commence par un défi le lancement du "fast-book", se poursuit par un combat de titans médiatiques et se termine par un immense feu d'artifice. On y reconnaîtra les acteurs les plus connus des médias, de l'édition, de la finance et du pouvoir. Sans oublier la belle et généreuse Barbara Pozzi, envoyée spéciale de la chaîne NTN, prête à tout pour obtenir le dernier scoop du siècle.
À la manière du Bûcher des vanités, La Fin du monde nous plonge au coeur même de cette arène médiatique où tous les coups sont permis.
Apocalyptique, satirique, iconoclaste : le grand roman de la comédie des médias.
Publié le : lundi 18 mai 2015
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226341310
Nombre de pages : 384
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Et si le millénaire se terminait par le plus formidable raz de marée médiatique jamais organisé, balayant les dernières illusions de la galaxie Gutenberg ?
Nul mieux que Patrick Poivre d'Arvor et son frère Olivier ne pouvait imaginer ce grand roman planétaire, foisonnant, satirique et baroque qui commence par un défi le lancement du "fast-book", se poursuit par un combat de titans médiatiques et se termine par un immense feu d'artifice. On y reconnaîtra les acteurs les plus connus des médias, de l'édition, de la finance et du pouvoir. Sans oublier la belle et généreuse Barbara Pozzi, envoyée spéciale de la chaîne NTN, prête à tout pour obtenir le dernier scoop du siècle.
À la manière du Bûcher des vanités,
La Fin du monde nous plonge au coeur même de cette arène médiatique où tous les coups sont permis.
Apocalyptique, satirique, iconoclaste : le grand roman de la comédie des médias.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant