La fortune de Richard Wallace

De
Publié par

Le 25 août 1870, tandis que Paris se prépare à résister au siège des armées allemandes, le marquis de Hertford, pair d’Angleterre, s’éteint dans son château de Bagatelle. Célibataire, le frère de Milord l’Arsouille laisse une immense fortune et une collection d’œuvres d’art digne des plus grands musées nationaux. Ce patrimoine, assemblé par des générations d’une illustre famille de l’aristocratie britannique, va connaître un étrange destin. On trouve un testament dans un tiroir de la chambre du défunt. L’intégralité des biens revient à Richard Wallace, le secrétaire du marquis de Hertford.
Qui est cet héritier inattendu d’une telle fortune, dont la collection londonienne, mondialement connue, porte le nom ? Cet homme effacé, abandonné quand il était enfant, puis recueilli par la mère du collectionneur dont il devint l’infirmier, serait-il un descendant illégitime de la famille Hertford ? Ce philanthrope, qui distribua sans compter des subsides aux assiégés parisiens pendant la guerre de 1870 et dota la capitale des fameuses fontaines Wallace, serait-il un usurpateur ayant détourné un héritage à son profit ?
 L’auteur nous révèle aussi l’histoire d’une dynastie fascinante. Proches des rois Georges III et Georges IV, de Talleyrand, de Junot, de Napoléon III, les Hertford ont défrayé la chronique : amours coupables, scandales, mariage secret, enfant illégitime…
Publié le : mercredi 8 avril 2009
Lecture(s) : 36
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709631488
Nombre de pages : 300
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le 25 août 1870, tandis que Paris se prépare à résister au siège des armées allemandes, le marquis de Hertford, pair d’Angleterre, s’éteint dans son château de Bagatelle. Célibataire, le frère de Milord l’Arsouille laisse une immense fortune et une collection d’œuvres d’art digne des plus grands musées nationaux. Ce patrimoine, assemblé par des générations d’une illustre famille de l’aristocratie britannique, va connaître un étrange destin. On trouve un testament dans un tiroir de la chambre du défunt. L’intégralité des biens revient à Richard Wallace, le secrétaire du marquis de Hertford.
Qui est cet héritier inattendu d’une telle fortune, dont la collection londonienne, mondialement connue, porte le nom ? Cet homme effacé, abandonné quand il était enfant, puis recueilli par la mère du collectionneur dont il devint l’infirmier, serait-il un descendant illégitime de la famille Hertford ? Ce philanthrope, qui distribua sans compter des subsides aux assiégés parisiens pendant la guerre de 1870 et dota la capitale des fameuses fontaines Wallace, serait-il un usurpateur ayant détourné un héritage à son profit ?
 L’auteur nous révèle aussi l’histoire d’une dynastie fascinante. Proches des rois Georges III et Georges IV, de Talleyrand, de Junot, de Napoléon III, les Hertford ont défrayé la chronique : amours coupables, scandales, mariage secret, enfant illégitime…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant