La Geste serpentine

De
Publié par

Le maître tisserand Ashraf Abu’l Yamâni est chargé de ramener son élève Hasan sur le chemin de la vérité. En effet, le jeune homme, prisonnier d’un sort jeté par trois sœurs maléfiques, est condamné à errer dans un monde illusoire. A travers les méandres du réel et de la fiction, Ashraf et Hasan vont devoir surmonter d’innombrables épreuves, en quête de leur identité perdue.

Fasciné par le destin de ces deux hommes, le narrateur parcourt le monde afin de connaître la suite de leurs aventures. Du Caire à Prague, de l’Angleterre à la Chine, il consacre sa vie à rassembler les éléments épars qui lui permettront de composer la Geste serpentine.

Dans ce récit, proche des Mille et une nuits et qui annonce la Nouvelle Fiction, les histoires s’animent, se mêlent d’une façon si ténue que la frontière entre rêve et réalité disparaît. La Geste serpentine, par ses dimensions oniriques, initiatiques et mystiques, bouleverse notre perception du temps et de l’espace, et nous emporte dans une véritable quête de soi.
Des notes et une postface rédigées par le professeur Adrien Salvat éclairent l’ensemble en le replaçant non sans humour dans son contexte traditionnel.

Publié le : mercredi 5 novembre 2003
Lecture(s) : 47
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213656823
Nombre de pages : 280
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le maître tisserand Ashraf Abu’l Yamâni est chargé de ramener son élève Hasan sur le chemin de la vérité. En effet, le jeune homme, prisonnier d’un sort jeté par trois sœurs maléfiques, est condamné à errer dans un monde illusoire. A travers les méandres du réel et de la fiction, Ashraf et Hasan vont devoir surmonter d’innombrables épreuves, en quête de leur identité perdue.

Fasciné par le destin de ces deux hommes, le narrateur parcourt le monde afin de connaître la suite de leurs aventures. Du Caire à Prague, de l’Angleterre à la Chine, il consacre sa vie à rassembler les éléments épars qui lui permettront de composer la Geste serpentine.

Dans ce récit, proche des
Mille et une nuits et qui annonce la Nouvelle Fiction, les histoires s’animent, se mêlent d’une façon si ténue que la frontière entre rêve et réalité disparaît. La Geste serpentine, par ses dimensions oniriques, initiatiques et mystiques, bouleverse notre perception du temps et de l’espace, et nous emporte dans une véritable quête de soi.
Des notes et une postface rédigées par le professeur Adrien Salvat éclairent l’ensemble en le replaçant non sans humour dans son contexte traditionnel.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.