La guerre de l'Elysée n'aura pas lieu

De
Publié par

Christophe Barbier est directeur-adjoint de la rédaction de L'Express. Il a déjà publié, chez Grasset, Les derniers jours de François Mitterrand et La Comédie des orphelins. Précisons, tout d'abord, que Christophe Barbier a deux passions : le théâtre et la politique. A ce titre, il dirige un service politique dans un grand hebdomadaire et anime une troupe de théâtre (spécialisée dans les pièces de Feydeau et de Labiche. Voici donc un essayiste qui considère la politique comme un théâtre. Et de là à se servir du théâtre pour raconter la politique... La guerre de l'Elysée n'aura pas lieu est, ainsi, une pièce - hilarante - écrite en alexandrins, et dont l'argument prend(rait) place quelques jours avant la... prochaine élection présidentielle. Deux candidats (deux personnages) - Jospin, Chirac - vont s'affronter. La pièce s'ouvre dans le bureau de Chirac qui s'entretient avec un huissier, Albert. Il se trouve qu'une élection cantonale doit alors avoir lieu dans le canton (imaginaire) de Garombert, et que celle-ci aura des conséquences majeures... Trois personnages apparaissent successivement : Claude Chirac, Dominique de Villepin, Bernadette Chirac. Au troisième acte, et pour des raisons bien impossibles à résumer, il s'avèrera que ni Chirac, ni Jospin, n'ont intérêt à être élu - car le nouveau Président aura à gérer une série de problèmes insolubles. La pièce s'arrête, un dimanche soir, quelques minutes avant le verdict des urnes...
Publié le : mercredi 17 octobre 2001
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246624493
Nombre de pages : 120
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Christophe Barbier est directeur-adjoint de la rédaction de L'Express. Il a déjà publié, chez Grasset, Les derniers jours de François Mitterrand et La Comédie des orphelins. Précisons, tout d'abord, que Christophe Barbier a deux passions : le théâtre et la politique. A ce titre, il dirige un service politique dans un grand hebdomadaire et anime une troupe de théâtre (spécialisée dans les pièces de Feydeau et de Labiche. Voici donc un essayiste qui considère la politique comme un théâtre. Et de là à se servir du théâtre pour raconter la politique... La guerre de l'Elysée n'aura pas lieu est, ainsi, une pièce - hilarante - écrite en alexandrins, et dont l'argument prend(rait) place quelques jours avant la... prochaine élection présidentielle. Deux candidats (deux personnages) - Jospin, Chirac - vont s'affronter. La pièce s'ouvre dans le bureau de Chirac qui s'entretient avec un huissier, Albert. Il se trouve qu'une élection cantonale doit alors avoir lieu dans le canton (imaginaire) de Garombert, et que celle-ci aura des conséquences majeures... Trois personnages apparaissent successivement : Claude Chirac, Dominique de Villepin, Bernadette Chirac. Au troisième acte, et pour des raisons bien impossibles à résumer, il s'avèrera que ni Chirac, ni Jospin, n'ont intérêt à être élu - car le nouveau Président aura à gérer une série de problèmes insolubles. La pièce s'arrête, un dimanche soir, quelques minutes avant le verdict des urnes...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi