La lanterne des morts

De
Publié par

Héros de la guerre d’Amérique mais banni par Louis XVI, Joachim de Valencey d’Adana et ses amis sont rappelés de leur exil par la Révolution aux abois attaquée sur toutes les frontières. Il sait qu’en France se trouve Victoire, celle dont il partageait l’amour.
Dans un Paris méconnaissable voué à la Révolution, Robespierre, qu’il a jadis sauvé, l’envoie en Vendée avec ses 714 compagnons, prêts à mourir pour leur chef. La Vendée où, justement, le comte de Blacfort, cet ancien ami qui a tué son père et décimé presque tous ceux qu’il aimait, est devenu Général Royaliste. Il s’y déroule la plus horrible des guerres civiles. On se crucifie sur les portes d’églises, on achève les blessés, on torture, on mutile. Blancs ou Bleus surgissent dans les chemins creux noyés de brouillard.
Le plus rapide survit.
Valencey d’Adana essaie de ne pas trahir son esprit chevaleresque et tient tête aux Royalistes. Il ignore que Victoire, tour à tour captive et chef de bande, tente, au milieu de mille dangers, de traverser les lignes des deux armées pour le rejoindre. Entre Valencey d’Adana et Blacfort, la lutte est d’autant plus vive qu’ils furent amis d’enfance. L’un se réclame de la liberté et des Lumières, l’autre est un féodal, cruel et cynique.
Et pourtant, ils se cherchent…
Publié le : mercredi 4 janvier 2006
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709631211
Nombre de pages : 426
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Héros de la guerre d’Amérique mais banni par Louis XVI, Joachim de Valencey d’Adana et ses amis sont rappelés de leur exil par la Révolution aux abois attaquée sur toutes les frontières. Il sait qu’en France se trouve Victoire, celle dont il partageait l’amour.
Dans un Paris méconnaissable voué à la Révolution, Robespierre, qu’il a jadis sauvé, l’envoie en Vendée avec ses 714 compagnons, prêts à mourir pour leur chef. La Vendée où, justement, le comte de Blacfort, cet ancien ami qui a tué son père et décimé presque tous ceux qu’il aimait, est devenu Général Royaliste. Il s’y déroule la plus horrible des guerres civiles. On se crucifie sur les portes d’églises, on achève les blessés, on torture, on mutile. Blancs ou Bleus surgissent dans les chemins creux noyés de brouillard.
Le plus rapide survit.

Valencey d’Adana essaie de ne pas trahir son esprit chevaleresque et tient tête aux Royalistes. Il ignore que Victoire, tour à tour captive et chef de bande, tente, au milieu de mille dangers, de traverser les lignes des deux armées pour le rejoindre. Entre Valencey d’Adana et Blacfort, la lutte est d’autant plus vive qu’ils furent amis d’enfance. L’un se réclame de la liberté et des Lumières, l’autre est un féodal, cruel et cynique.
Et pourtant, ils se cherchent…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant