Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La parole dérobée

De
366 pages
Peut-on écrire un roman où des personnages réels - André Malraux, Emmanuel Berl, Maurice Clavel... - se mêlent à des êtres de fiction ? Doit-on, pour comprendre la France de l'après-guerre, convoquer la figure de Socrate face à ses juges ? Et dans quelle mesure l'histoire tumultueuse du dernier demi-siècle répète-t-elle celle qui se joua, jadis, dans un petit cercle de philosophes athéniens ? Le héros, Téracos - mais n'est-ce pas l'anagramme de Socrate ? - a choisi de se donner la mort en absorbant du cyanure devant ses amis, et son geste troubla ceux qui eurent le privilège de l'aimer. Avait-il raté sa vie ? Un juste n'aurait-il donc pas sa place dans la cité ? Fallait-il, comme le fit son meilleur disciple, lui dérober sa parole posthume en prétendant la lui rendre ? Dans cette aventure qui explore la mascarade vertueuse de Vichy, les messages brouillés de Radio-Londres, et les idéologies perverses de l'esprit soixante-huitard, le romancier peut, à son aise, recomposer une fresque très contemporaine dont l'intrigue, conduite dans un double éclairage, s'ajuste sur l'ambiguïté du Temps et celle de la nature humaine.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Peut-on écrire un roman où des personnages réels - André Malraux, Emmanuel Berl, Maurice Clavel... - se mêlent à des êtres de fiction ? Doit-on, pour comprendre la France de l'après-guerre, convoquer la figure de Socrate face à ses juges ? Et dans quelle mesure l'histoire tumultueuse du dernier demi-siècle répète-t-elle celle qui se joua, jadis, dans un petit cercle de philosophes athéniens ? Le héros, Téracos - mais n'est-ce pas l'anagramme de Socrate ? - a choisi de se donner la mort en absorbant du cyanure devant ses amis, et son geste troubla ceux qui eurent le privilège de l'aimer. Avait-il raté sa vie ? Un juste n'aurait-il donc pas sa place dans la cité ? Fallait-il, comme le fit son meilleur disciple, lui dérober sa parole posthume en prétendant la lui rendre ? Dans cette aventure qui explore la mascarade vertueuse de Vichy, les messages brouillés de Radio-Londres, et les idéologies perverses de l'esprit soixante-huitard, le romancier peut, à son aise, recomposer une fresque très contemporaine dont l'intrigue, conduite dans un double éclairage, s'ajuste sur l'ambiguïté du Temps et celle de la nature humaine.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin