La Peuchère

De
Publié par

« J'ai rédigé cette longue nouvelle à dix- sept ans - c'est demander beaucoup d'indulgence au lecteur.

Je la dédie à mon père, qui fut mon premier public, et puisse-t-il cueillir simultanément dans ces pages les derniers balbutiements de l'enfant et les premières paroles de l'homme. »

Frédéric Dard

La Peuchère est le surnom donné a une mère provençale dévote qui habite un village de la Maurienne et chez qui le personnage principal, Pierre, enfant de la banlieue lyonnaise, est expédié en pension pour se refaire une santé.

Parue en 1940, La Peuchère est le premier livre de Frédéric Dard. Cette nouvelle a été d'abord publiée en feuilleton dans L'An 40, revue lyonnaise. Elle fut ensuite éditée à compte d'auteur aux éditions Lugdunum avec une préface prémonitoire du célèbre auteur lyonnais de romans populaires, Max-André Dazergues. Elle n'a jamais été rééditée depuis lors.

Publié le : mercredi 12 juin 2002
Lecture(s) : 45
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213659763
Nombre de pages : 144
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« J'ai rédigé cette longue nouvelle à dix- sept ans - c'est demander beaucoup d'indulgence au lecteur.

Je la dédie à mon père, qui fut mon premier public, et puisse-t-il cueillir simultanément dans ces pages les derniers balbutiements de l'enfant et les premières paroles de l'homme. »

Frédéric Dard

La Peuchère est le surnom donné a une mère provençale dévote qui habite un village de la Maurienne et chez qui le personnage principal, Pierre, enfant de la banlieue lyonnaise, est expédié en pension pour se refaire une santé.


Parue en 1940, La Peuchère est le premier livre de Frédéric Dard. Cette nouvelle a été d'abord publiée en feuilleton dans L'An 40, revue lyonnaise. Elle fut ensuite éditée à compte d'auteur aux éditions Lugdunum avec une préface prémonitoire du célèbre auteur lyonnais de romans populaires, Max-André Dazergues. Elle n'a jamais été rééditée depuis lors.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi